Articles commentés

Esprits criminels – les anges de la mort

Ce soir, Nicko m’avertit: « mate y’a esprits criminels sur TF1 ! ». Je ne vois pas l’intérêt de regarder cette série américaine, un thriller dont le résumé ne me dit rien qui vaille : une tuerie perpétrée par un improbable gang de mass murderer. Le FBI...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Acouphènes : témoignage de Maddy photographe de concerts

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 20-10-2008

Mots-clefs :, , , , ,

0

« Je m’appelle Maddy, j’ai 25 ans et demi et je suis photographe musicale depuis plus de deux ans. Je me suis retrouvée dans les front stage des grandes scènes, grands festivals, et je me suis retrouvée à faire des photos au téléobjectif devant les enceintes ou attendre mon tour devant celles-ci. Je portais des boules Quiès, mais je pense que cela n’a pas été suffisant.
Quand je me couche le soir, quand je pense trouver le calme, j’ai les oreilles qui sifflent comme pour une baisse de tension, je mettais ça sous le compte du stress ou autre, mais c’est en en parlant avec un ami que j’ai compris ce que c’était : des acouphènes permanents.
Et l’histoire ne s’arrête pas là, il m’est presqu’impossible de dormir !!!!! Chaque bruit me réveille, j’ai le sommeil super léger, et j’ai passé au bas mot un an et demi à ne dormir qu’avec des boules quiès, sinon impossible de fermer l’oeil.
J’ai tenté de me déshabituer, mais la gène revient et ça finit par m’attaquer nerveusement lors de mes nuits qu’on peut dire ‘merdiques’ puisqu’elles sont considérées comme telles si on se réveille dans notre sommeil.
Je ne peux presque plus dormir avec quelqu’un dans le même lit, une amie était rester dormir à la maison, et rien que de l’entendre renifler car enrhumée, cela m’arrachait du sommeil qui me gagnait et me faisait sursauter etc … Et chaque fois c’est pareil. Cela commence à faire des mois que je me dis que ça ne passe pas, que ce n’est pas ma dépression ni la prise d’antidépresseurs qui a changé quoique ce soit. En écoutant mon ami parler de prévention sonore, j’ai appris que jamais ça ne partirai.

Je tiens à vous préciser, je suis musicienne et photographe musicale, j’ai toujours essayé de mettre le plus souvent possible de boules quiès en en ayant toujours sur moi, cela n’a pas suffit, les boules quiès ne protègent plus au delà de 90db… Il vous faut acheter des filtres voire se faire mouler des filtres sur mesures, qui reduisent considérablement les db en haut volume sonore, gardant tous les aigus et les graves (donc meilleur son que les boules quies). Ils protègent très bien les oreilles, ils coûtent 15 euros mais sont réutilisables… Concerts, technival ? Pensez aux FILTRES et non aux boules quiès. Autre précision, pour les concerts et autres en Allemagne, ils n’ont pas les même limite de volume sonore, mon ami m’a reporté un 115db au premier rang d’un concert (couvert dans une salle). Je vous laisse imaginer le massacre en plein air devant des dizaines de milliers de personnes.
Quelques heures de plaisir, intense peut-il être ne sont pas à la hauteur de la gène que ceux-ci procurent.
J’aimerais repasser de bonnes nuits, sans craindre le moindre bruit dans la rue ou des voisins… Dormir sans se réveiller jusqu’au lendemain.« 

Maddy

lg share fr Acouphènes : témoignage de Maddy photographe de concerts

Articles liés

Rédigez un commentaire