Articles commentés

« Yes Tinnitus » vu par un critique rock à la c

Cette semaine c’est un fanzineux débile qui a le droit à son billet d’humeur. Ils ont le don de m’agacer prodigieusement avec la bouillie verbale dont il se repaissent soir et matin. Celui-ci bave sur sa layette aux couleurs d’un groupe de rock indépendant à la mords-moi...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

ça se découpe

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 08-10-2008

Mots-clefs :, ,

4

%C3%A7a+se+discute ça se découpe
Tiens un message sur le téléphone portable !
Je comprends vaguement qu’il s’agit de l’émission intellectuelle de France 2 à laquelle j’ai participé.
Je branche la prise téléphonique en serrant les dents. Je devine une voix féminine à l’autre bout du fil.

- Oui ! Veronique de « Réserve à pro » bonjoureuh !
-Bonjour je suis Nono, j’ai eu votre message pour les 15 ans de « ça se découpe »………….
Un silence acouphénique suit la phrase maladroite, bafouillée, le combiné éloigné à un mètre des oreilles et protégé par un épais morceau de coton.

Je bredouille encore quelques mots pour la convaincre que c’est bien elle qui cherchait à me joindre afin » d »avoir de mes nouvelles dans le but d’enregistrer une nouvelle émission ».

Enfin, après quelques secondes de perplexité, elle comprend que je suis l’extra terrestre qui entend trop…
- Mais oui ! oh excusez moi d’avoir parlé f.. enfin… d’avoir… parlé…
C’est elle qui bafouille maintenant, ne sachant trop si elle doit susurrer ; sa voix risquerait peut être de provoquer une crise d’épilepsie ou une tentative de suicide ?…
Je la rassure d’un ton détaché alors que j’éprouve toutes les peines du monde à me concentrer sur des mots simples, prononcés d’une voix pourtant douce.
Il s’agirait de convier  » les figures emblématiques  » à l’émission anniversaire, traduction : « le best of des monstres »…
Suis-je en mesure de sacrifier une partie de mon intimité pour qu’à nouveau, on entende juste ce mot : »hyperacousie » ? Suis-je encore capable de subir le bruit, les paroles d’une équipe de tournage ? Que vais-je dire ?
Je ne sais même pas encore pourquoi je me suis laissé enrôler la dernière fois…
Au fond, je sais ce que j’aime, comme tous les exhibos qui ont goûté à cette drogue bon marché qu’est la télé. Le cyclope braqué sur moi, je m’enivrerai de lumières, de visages et de mots et j’éprouverai paradoxalement, l’espace d’une heure, l’oubli grisant de ma condition…

lg share fr ça se découpe

Articles liés

Comments (4)

Je suppose qu'au fond de toi tu te souviens la vraie raison qui t'a poussé à faire cette émission.
Sans doute une des raisons qui m'ont poussé à faire mon blog…

euh je crois que c'est¨un mélange entre la naïveté, la volonté de prendre le contrepied du discours relativiste en montrant la réalité de l'hyperacousie (je pense avoir réussi ça…). Enfin mon espoir était qu'il y ait, par la suite, une sorte de mode médiatique comme pour les TOC un moment (ça c'est raté).

J'ai vu ton reportage que très longtemps après sa diffusion (en 2008 sur youtube je crois).
Au boulot le première jour ou j'ai travaillé en 2005 quand j'ai du expliquer pourquoi on ne pouvait pas ouvrir la fenêtre qui donnait sur une des allées les plus bruyantes de Paris y 'a un mec de mon équipe qui m'a dit. "tu es comme le mec qui entends les tracteurs à 1 km que j'ai vu chez Delarue, ca doit être horrible"… Comme quoi ton passage n'a pas été vain en tout cas pour moi ça a facilité mon insertion.

Personnellement j'aime pas cette émission voyeuriste (c'est mon opinion). Mais question hyperacousie ton passage a été de loin celui qui a le plus médiatisé notre problème et en ça je te suis infiniment reconnaissant.

Merci Zéphir :-)

Rédigez un commentaire