Articles commentés

Le sifflet des policiers bastiais

Une quinzaine de policiers ont été blessé lors des affrontements qui ont eu lieu aux abords du stade Furiani, samedi dernier avant la rencontre Bastia-OM. Certains supporters bastiais lancèrent des bombes agricoles provoquant huit traumatismes sonores chez les policiers qui furent traités en urgence...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

J’ai trop bu j’entends plus

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 18-10-2008

Mots-clefs :, , , ,

1

11475 CultureRugbyBubble Jai trop bu jentends plus

La consommation d’alcool limiterait notre capacité à entendre (au sens premier du terme…). C’est du moins ce que révèle une étude britannique parue en juin dernier. Alcool + Bruit ou Alcool/bruit = dégâts auditifs.
Les chercheurs ont démontré que le bruit n’était, en effet, pas l’unique responsable de ce qu’on appelle outre-manche : « la surdité cocktail party». Siffler une demi-bouteille de Jack Daniel’s en discothèque entraînerait donc une diminution temporaire des facultés auditives. L’étude fut basée sur 30 adultes sains, consentants et majeurs de 20 à 40 ans. Précisons qu’aucun ne présentait de problèmes auditifs. Après quelques rasades de spiritueux dont les chercheurs gardent le secret, tous nos cobayes « éthylisés » pour la bonne cause, subirent des pertes auditives notables dans les basses fréquences et particulièrement lors des conversations (qu’on imagine passionnantes…).
Il semblerait que ce phénomène soit dû à une détérioration par l’alcool du nerf auditif.
Personnellement mes acouphènes explosent après avoir bu un verre d’alcool, sans parler de l’hyperacousie

Source: “The acute effects of alcohol on auditory thresholds”, in BMC Ear and Throat Disorders 2007, 7: 4. Electronic version http://www.biomedcentral.com/1472-6815/7/4.

lg share fr Jai trop bu jentends plus

Articles liés

Comments (1)

J'ai moi-même un acouphène, enfin, j'en avais un ! Choppé à un concert d'Iggy Pop en 2002 ou 2003. J'entendais un sifflement, surtout dans l'oreille gauche… (je suis gaucher, je ne sais pas si ça a un rapport) Cette nuisance sonore (très faible mais présente pour moi et non détectable par l'ORL) a disparu progressivement. Ou alors, je l'ai toujours mais je ne m'en rends plus compte. Ceci dit, j'ai toujours un sifflement d'oreilles un jour après avoir assisté à un concert. Mais je n'ai plus rien maintenant. Je ne suis pas expert mais je pense qu'il y a des troubles plus ou moins réversibles… Je connais quelqu'un, pour s'être mouché dans un avion (donc en altitude), qui souffre malheureusement d'acouphène assez grave. And it's a real pain in the arse for him.

Rédigez un commentaire