Articles commentés

Associations contre les nuisances sonores

Si vous êtes en quête d’une association susceptible de faire pression sur les pouvoirs publics pour qu’il fassent respecter la loi sur le bruit, j’en ai déniché deux qui pourraient vous intéresser. On y trouve l’essentiel pour faire valoir les droits vitaux que sont le droit...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Traumatisme sonore : un fan de rock témoigne

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 21-10-2008

Mots-clefs :, , , , , , , ,

0

Fan de rock j’allais à de nombreux concerts. Conscient que le son était presque toujours trop fort. Je pensais que je risquais dans le pire des cas de perdre un peu d’audition. Puis, ce fut le concert de trop, le son n’était pas particulièrement plus fort que d’habitude mais je suis sorti du concert avec un sifflement. Habitué à avoir un léger bourdonnement après les concerts, je me suis dit « c’est comme d’habitude, ça va passer ». Puis, après 4 jours, j’ai décidé d’aller consulter.
L’ORL me dit alors que je suis sûrement venu trop tard que j’aurais du venir consulter de suite. Malgré le traitement pas d’amélioration, je plonge alors dans une grosse déprime. Puis, 5 semaines plus tard, je me fais hospitaliser. Mais là aussi pour que le traitement soit vraiment efficace il aurait fallu que je le fasse plus tôt. Résultat je vis aujourd’hui avec un sifflement continu dans la tête 24h sur 24.
Conclusion: si vous savez que vous allez être exposé à du son (boîte de nuit, concert, travail..) prévoyez des bouchons d’oreilles (attention ils ne représentent cependant pas une protection parfaite).
Si vous êtes exposé régulièrement à des sons, faites vous faire des protections auditives sur mesure par un professionnel de l’audition.
Si vous êtes amené à être exposé à du son et que vous n’avez pas de protections, éloignez vous, sortez tous simplement.
Dans tous ces cas même si l’intensité sonore peut vous apparaître comme étant acceptable, sachez qu’il suffit de peu pour être victime d’un traumatisme auditif.
Malgré tout si vous êtes victime d’un traumatisme auditif, il faut consulter de suite. Exigez une prise en charge immédiate. Allez voir plusieurs spécialistes jusqu’à ce qu’on vous prenne au sérieux. Plus vous serez traité tôt, plus les chances d’amélioration voire de guérison seront grandes.

Jean-Marc.

lg share fr Traumatisme sonore : un fan de rock témoigne

Articles liés

Rédigez un commentaire