Articles commentés

Témoignage de Gaëtan

J’ai perdu l’audition subitement à 19 ans le 15 juillet 1985 au matin et ma vie à partir de ce moment là a complètement basculée. Ce jour de l’apparition de ma surdité brusque au réveil avec de bourdonnements et des sifflements insupportables dans l’oreille droite, en plus de grands vertiges...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Détonation danger !

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 21-11-2008

Mots-clefs :, , , ,

4

z22745 Détonation danger !

Je trouve étonnant de découvrir autant de matériel préventif dans les archives de l’armée. Un documentaire qui date de 1999 !… Pourquoi ne réalise-t-on pas de films comme celui-ci pour les concerts ou le travail en usine ?
Le traumatisé sonore est automatiquement pris en charge sans avoir besoin de consulter une demi douzaine d’ORL sur six mois… Sans être baladé entre audioprothésistes et psycho cognitivistes.

« L’objectif pédagogique de cette cassette vidéo destinée à tous ces militaires est centré sur la prévention des traumatismes sonores aigus.

Ces traumatismes par bruits impulsionnels d’armes à feu, toujours trop fréquents dans les Armées sont plus faciles à prévenir qu’à guérir.
Le scénario est celui du parcours d’un jeune élève officier victime d’un traumatisme sonore aigu qui comprend l’importance des dégâts engendrés par une animation d’images de synthèse de l’oreille interne. »

 Film "Détonation Danger" 

Le PDF du médecin Angot constitue également un excellent outil pédagogique:

http://hyperac.blogspot.com/2008/10/les-oreilles-des-militaires-lpreuve-du.html

lg share fr Détonation danger !

Articles liés

Comments (4)

Le personnage a eu chaud aux fesses! Il a bien eu de la chance d'avoir été aussi bien pris en charge.
C'est presque trop beau.

Sinon un truc que je ne capte pas: j'ai des acouphènes mais mon audiogramme est à 100% partout alors que d'après ce que l'on comprend du doc, l'acouphène se traduit par une baisse de l'audiogramme à certaines fréquences.

Nono spécialiste qu'en dis-tu?

Généralement si les acouphènes sont
faibles , il n'y a pas de perte auditive Hydergine et l'audiogramme de révèle rien comme c'est ton cas.
C'est souvent une des raisons pour lesquelles on minimise nos pathologies, on nie les souffrances des patients. De la même façon, aucun instrument de mesures comme l'audiogramme de révèle l'hyperacousie.

Je pense que si les audiogrammes étaient plus "fin", on pourrait trouver une ou plusieurs fréquences lisibles.

Je m'explique:

généralement l'audiogramme se fait sur une dizaine de fréquences à peu près (d'après mon expérience perso).

Si on pouvait affiner le pas vers les fréquences que l'on pense correspondre à ou aux fréquences de nos acouphènes, on pourrait bel et bien les trouver visuellement sur l'audiogramme.

Il me parait assez logique qu'un son que l'on perçoit tout le temps ne soit pas "écoutable" de l'"extérieur" à même niveau d'intensité.

tout comme si l'on percevait une tache noir, les choses se trouvant derrière cette dernière ne seraient pas visibles par notre oeil.

Le problème réside dans le temps à passer pour trouver ces fréquences. Il faudrait trouver un protocole efficace et surtout que certains ORL arrêtent de donner l'impression de tout savoir!

[...] horreur du bruit que font les coups de feu, je dois avoir un problème aux tympans. Après une détonation, je reste étourdi pendant une [...]

Rédigez un commentaire