Articles commentés

Que ferions-nous sans internet ?

Sans internet, quel intérêt ?… Je vois germer une nouvelle plante de snobisme consistant à nier la révolution internet ou à la fuir. Cette attitude pour le moins réactionnaire prend racine chez les plus progressistes…  En réalité, derrière ce  mépris de façade à l’égard...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Travailler plus pour entendre moins

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 03-11-2008

Mots-clefs :, , , ,

0

Arcelor JCBayon2 Travailler plus pour entendre moins
Dans le monde, 16 % des cas de surdité seraient dus aux conditions de travail bruyantes source de pollution sonore. Selon une enquête de l’OMS, les hommes sont plus exposés que les femmes aux dangers du bruit professionnel. En effet, le pourcentage de surdité chez les hommes travaillant dans un environnement bruyant s’élèverait à 22 % comparé à 11% pour les femmes.
Les problèmes de déficiences auditives sont beaucoup plus marqués dans les pays en voie de développement que dans les pays développés ; le manque d’information a été identifié comme une des causes possibles de cette différence.
L’étude de l’OMS met en relief la prévalence de la déficience auditive chez les travailleurs jeunes . En ce qui concerne les hommes âgés de 15 à 44 ans, 29 % des cas de surdité seraient directement liés au bruit.

* Par ailleurs, selon un sondage IPSOS commandé par Médéric dans le cadre de la JNA en mars dernier, le bruit affecte un actif sur deux en France. Bien évidemment, les plus touchés sont les ouvriers du bâtiment et de l’industrie mais les salariés du tertiaire seraient incommodés à 58% par des nuisances sonores comme le téléphone, la circulation routière ou la musique. Pas moins de 41% des actifs disent être mal informés sur les risques d’une exposition au bruit dans leur travail.

source: ‘The global burden of selected occupational diseases and injury risks: Methodology and summary’, and ‘The global burden of occupational noise-induced hearing loss’, American Journal of Industrial Medicine vol. 48, 2005.

*Enquête réalisée par Ipsos à la demande de l’association JNA et de son partenaire Médéric (acteur de la protection sociale complémentaire en France), auprès de 1 613 travailleurs français issus de l’ensemble des secteurs d’activité, aussi bien salariés qu’indépendants.

lg share fr Travailler plus pour entendre moins

Articles liés

Rédigez un commentaire