Articles commentés

La pub forte interdite

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a tranché devant l’afflux de courriers réclamant la fin de la publicité au son trop fort. Grâce à la compression sonore, les publicitaires excitaient nos bas instincts consuméristes, au détriment de nos facultés intellectuelles et auditives. La...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Un jeune sur cinq menacé de surdité

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 17-12-2008

Mots-clefs :, , , , , , ,

3

sourd Un jeune sur cinq menacé de surdité

Un article qui met en lumière la dangerosité de la compression du son avec tous les effets pernicieux que cela peut engendrer. Christian Huggonet, ingénieur acousticien, ex-professeur à l’Ecole nationale Louis Lumière décrit ce phénomène inquiétant, inhérent aux nouvelles technologies du son, et dont le caractère toxique pour l’audition n’est plus à démontrer .

« La façon dont le son est traité aujourd’hui vous inquiète. Pourquoi ?

Sur tous les médias (radio, TV, CD, DVD, iPod, sonorisations), les sons sont le plus souvent «compressés». Ce traitement consiste à remonter systématiquement les ni­veaux faibles pour qu’ils rejoignent les niveaux forts. Il permet de faire ressortir un élément faible d’une formation musicale, comme par exemple la guitare. Le recours à cette compression sur l’ensemble des musiques et des dialogues a été lancé d’abord par les publicitaires avec les spots entre deux émissions TV par exemple. Il est destiné à faire émerger tout le programme au-dessus du bruit de fond d’une voiture ou de la rumeur de la ville par exemple pour être entendu en tout lieu. Le phénomène s’est aujourd’hui généralisé. C’est le cas notamment du format numérique MP3 de stockage et de téléchargement qui ne fait qu’accentuer l’effet de compression.

Quelles conséquences sur l’oreille peut avoir cette compression du son ?

D’abord, d’habituer l’auditeur à un son sans nuances et souvent perçu de manière très forte, ce qui prive l’oreille de toute gymnastique. Une fois habituée à ce son «prémâché», l’audition a beaucoup de mal à revenir sur des sons de faibles niveaux. L’oreille devient paresseuse. Le son compressé peut créer stress et fatigue, car il ne laisse à l’auditeur aucune respiration en dehors de l’interruption du son. Un autre inconvénient est celui de l’accoutumance et le recours systématique à une sonorisation dès lors qu’une personne s’exprime face à plusieurs autres. Cela peut aussi entraîner une modification de l’expression orale et musicale. Des jeunes enfants, habitués chez eux à regarder des dessins animés dont le son est très compressé, risquent de s’exprimer fort et sans nuance comme leurs jeunes oreilles auront été formées. Des chefs d’orchestre de plusieurs conservatoires de musique témoignent de leurs difficultés récentes à obtenir de leurs instrumentistes des nuances dans les plus faibles niveaux. Les références d’écoute étant chez les jeunes de plus en plus liées aux médias audiovisuels et non aux conditions acoustiques naturelles (auditorium, salles de concert…), on pourrait assister à une mutation de la modulation de la parole. »

LA SUITE ICI

lg share fr Un jeune sur cinq menacé de surdité

Articles liés

Comments (3)

Bonjour à tous,

Dans ma famille, j'ai mon frére qui souffre de surdité brutale à cause d'un iPod je suis très affecté par son état. j'ai trouvé sur le web une société qui pose des appareil auditif.
Apparemment ils implantent l'appareil.
Je suis intéressé car j'ai entendu que c'était éfficace et invisible.
Par contre je voudrais savoir si on peut être remboursé par la sécu et combien ? connaissez vous d'autre solution ?

Voici le site http://www.envoymedical.fr/surdite.htm

Merci d'avance pour vos réponses.

[...] contaminés par on ne sait quel virus. A force de consommer tout et n’importe quoi, ces jeunes-vieux ont du muter. Vous avez vu la tête des raveurs ? mi-clodos, mi-schizophrènes dangereux. Le [...]

Bonjour à tous !
Touchée recemment par une hyperacousie à cause d’une écoute trop forte de mon Iphone, j’ai achetée un appreil auditif dans une boutique d’optique.
Malheureusement ça ne va pas du tout j’ai même l’impression que c’est pire! je ne m’y habitue pas du tout!!
Pensez vous que les « Opticiens » soient suffisemment compétent pour prescrire de tel type d’appareils ?
Y en a t’il parmi vous qui ont rencontré des expériences similaires ?
Merci par avance pour vos retours :)

Rédigez un commentaire