Articles commentés

Un malade gueri grâce aux celllules souches

En france, un malade a été guéri par l’injection de cellules souches. Le jeune homme était atteint par la bêta-thalassémie, une maladie génétique courante qui se traduit par la déformation de globules rouges. Les conséquences sont l’anémie et la nécessité de transfusions sanguines....

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Critique rock : quel beau métier !

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 11-01-2009

Mots-clefs :, , ,

2

NUL6509525 Critique rock : quel beau métier !

lu sur obiwi.fr sous le clavier d’un certain « Aristoteus » qui aime jouer aux petits soldats…

En première partie, les parisiens de Dysfunctional by Choice proposent une musique audacieuse, entre trips métal hallucinants (remember Sepultura?), envolées grunge et plages électro parfaitement maîtrisées. Et tirent parfaitement parti de l‘acoustique de la Boule Noire, sans conteste taillée pour le « gros son ».

Malgré cela, le public (pourtant jeune et en bonne santé) reste parfaitement amorphe. Pas une tête qui bouge.« 

« Côté musical, c’est sobre et délicat: batterie transformée en arme de destruction massive, basse qui attaque directement la moelle épinière et guitares dont les riffs vous détartrent les dents en 10 secondes: on déconnecte tranquillement les fonctions cérébrales supérieures pour laisser le cerveau reptilien reprendre le contrôle.

Quand le concert s’arrête, on se retrouve en sueur, entourés de potes tatoués-piercés-bourrés super sympas, avec quelques difficultés à accommoder et des acouphènes XXL, et on se dit que par une froide soirée d’hiver, ça fait du bien de profiter d’un peu de chaleur primordiale. »

Sans commentaire, ou presque…

lg share fr Critique rock : quel beau métier !

Articles liés

Comments (2)

[...] des croissants dans un bol de glace. – Merci mais j’irai plus vite à pieds, lançais-je au critique rock dont l’autodérision était au point mort… Je les vis s’éloigner vers la 204 [...]

[...] cherche un groupe miteux à me mettre sous la dent et je ne trouve que des critiques rock qui, non contents de massacrer nos oreilles, s’en prennent à notre langue…Encore un [...]

Rédigez un commentaire