Articles commentés

Tintin et L’oreille cassée

Il y a 80 ans, le 10 janvier 1929, Tintin voyait le jour. Aujourd’hui, personne n’est capable de dire pourquoi Tintin plus qu’un autre aura marqué tant de générations. Pourtant, rien n’a vieilli, du Tibet à la Syldavie en passant par l’Amérique, tous les sujets « d’actualité »...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

La gare de Poitiers donne de la voix

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 19-01-2009

Mots-clefs :

2

femme+chef+de+gare La gare de Poitiers donne de la voix

Je suis de toutes les pétitions dès qu’il s’agit de pollution sonore.
Autrefois, j’aurais ricané en lisant celle-ci. Aujourd’hui, je compatis, m’empresse de la signer et de la relayer. Alors, que vous habitiez Poitiers ou non, peu importe ! Car d’autres gares ajouteront des haut-parleurs couteux pour la collectivité, dangereux pour les usagers, et usants pour les riverains (ou l’inverse).
Amis poitevins, faites donc plier la rigide administration du rail.

« Auteur : Riverains de la gare SNCF de Poitiers

A l’attention de : SNCF, Mairie de Poitiers, Conseil général, Conseil Régional

1. Le réaménagement du système de sonorisation de la gare SNCF de POITIERS, mené en marge de la réalisation du Pôle Multimodal, s’est achevé au printemps 2008 et s’est immédiatement traduit par une augmentation significative des nuisances liées à l’activité commerciale de l’infrastructure ferroviaire.

L’augmentation du nombre de haut-parleurs, leur configuration et le niveau sonore des annonces vocales automatiques comme des annonces directement diffusées par les agents de la SNCF entraînent désormais une pollution sonore d’une ampleur que les nécessités objectives de l’information des voyageurs ne permettent en aucun cas de justifier.
Tandis que ces deniers se trouvent rarement à plus d’une dizaine de mètres des sources sonores, les informations qui leur sont destinées sont en effet régulièrement perceptibles dans un rayon de plusieurs centaines de mètres autour du périmètre de la gare proprement dite.
Elles sont désormais non seulement audibles à l’intérieur des habitations des quartiers limitrophes de la gare mais également perceptibles dans des zones de la ville (rue des Carmélites, secteur de la Préfecture, quartier Saint Hilaire) dont l’éloignement géographique devrait en toute logique les affranchir de ce type de nuisance.
Pour des raisons essentiellement liées à la politique commerciale de la SNCF, les annonces automatiques sont systématiquement précédées d’un carillon dont la répétition et l’émergence constitue un facteur de gêne permanent pour les riverains.
A quoi s’ajoute le fait que les agents SNCF chargés de la diffusion des annonces vocales classiques ne semblent pas avoir intégré l’inutilité d’élever la voix lorsqu’ils utilisent un dispositif amplificateur, ce qui est d’autant plus problématique que, pour des raisons indéterminées, lesdites annonces semblent systématiquement diffusées à un volume encore supérieur à celui des annonces automatiques. »

La suite et la signature
ICI

lg share fr La gare de Poitiers donne de la voix

Articles liés

Comments (2)

Passant au moins une nuit par semaine chez mes enfants rue des Mongorges, je suis effaré par la pollution sonore des annonces hurlées et du "jingle" de la SNCF. Quel est l'intérêt commercial d'un tel dispositif ? Avec la SNCF, tout est possible….y compris empoisonner la vie des riverains

Absolument d'accord, il se trouve que l'amplification de la gare de Poitiers m'a l'air extrême puisqu'elle gêne quasiment toute la ville… Là au moins, ils n'ont pas de retard… Et il y aurait bien besoin d'un contrôleur… mais du son cette fois !

Rédigez un commentaire