Articles commentés

Un million versé pour soigner les tinnitus

Un million de dollars a été versé à la société américaine Neuromics par le département de la défense pour qu’elle trouve un traitement aux acouphènes des militaires revenant d’Irak et d’Afghanistan. Le problème est donc pris au sérieux par le Pentagone. L’association...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Le gros pétard

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 11-01-2009

1

Elle mange des boules de gomme depuis le matin jusqu’au soir,
Si bien, qu’à force, elle a attrapé un gros pétard
Mais quand on se retrouve sous l’édredon, dans le tergal,
Minuit quatre heures dans les étoiles.

Où va cette jolie petite rue
Qui passe entre tes seins, pieds nus,
Vers des films, vers des frissons
Des plateaux de télévision ?
Là où il y a autour du chanteur
Des jolis pétards en couleur,
Mais moi je vais jeter tous ces journaux
Féminins où tout est trop beau.

Elle mange des boules de gomme depuis le matin jusqu’au soir,
Si bien, qu’à force, elle a attrapé un gros pétard
Mais quand on se retrouve sous l’édredon, dans le tergal,
Minuit quatre heures dans les étoiles.

Où vont ces deux petites gouttes bleues
Qui coulent doucement de tes yeux ?
Vers des miroirs faux trafiqués,
Des mannequins, des filles de papier ?
Tu cherches une ligne longiligne,
Une forme sans forme et ça te mine
Et moi je vais jeter tous ces journaux
Féminins où tout est trop beau.

Elle mange des boules de gomme depuis le matin jusqu’au soir,
Si bien, qu’à force, elle a attrapé un gros pétard
Mais quand on se retrouve sous l’édredon, dans le tergal,
Minuit quatre heures dans les étoiles.

Tu manges une pomme, du gruyère.
Tu parles à la yaourtière.
Moi je reste avec mon ragoût.
Ça se creuse, ça se creuse entre nous
Mais je t’aime migraine dans ta robe.
Laisse-les ces petits pétards snobs.
La vie dure une cigarette.
Ton pétard me monte à la tête.

Elle mange des boules de gomme depuis le matin jusqu’au soir,
Si bien, qu’à force, elle a attrapé un gros pétard
Mais quand on se retrouve sous l’édredon, dans le tergal,
Minuit quatre heures dans les étoiles.

Alain Souchon

lg share fr Le gros pétard

Articles liés

  • No Related Post

Comments (1)

[...] distance et à la nature du son. Il s’agit, ni plus ni moins, d’un petit ou d’un gros pétard dont l’éclatement propulse un bruit de sandales tombant sur un carrelage. Des centaines de [...]

Rédigez un commentaire