Articles commentés

Centres d’appels : SOS acouphènes

centre d’appels en Inde Une lectrice me fait savoir par mail qu’elle vit un véritable cauchemar éveillé. Huit heures par jour, elle travaille sur une plateforme téléphonique de plus de 30 personnes. Entre les conversations permanentes et les sonneries de téléphone, on imagine facilement...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Les nuisances sonores des motos

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 26-02-2009

Mots-clefs :

0

Lundi dernier se tenait une réunion au ministère de l’Ecologie afin d’élaborer une charte contre les nuisances sonores. La secrétaire d’Etat Chantal Jouano accueillaient dans ses éco-bureaux, les associations protectrices de l’environnement et respectueuses du silence telles que la Fédération française de motocyclisme (FFM), la Chambre syndicale internationale de l’automobile et du motocycle (CSIAM), le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA) et la Fédération nationale du commerce et de la réparation du cycle et du motocycle (FNCRM). Que vont faire nos amis motards au ministère de l’écologie ? je vous le demande ? L’article de Moto Mag présente ces affreux blaireaux bruyants comme étant « en colère ». Sachez bien que les motards sont toujours « en colère »… On ne sait même pas pourquoi ils le sont, mais « être en colère » surtout quand on est motard, ça doit impressionner les ministres prétendument écologistes…

« Des comportements délictueux minoritaires .
Luc Forestier (CNPA) et Thierry Archambault (CSIAM), représentant les réparateurs et vendeurs de 2RM, ont précisé que l’acceptation des pots homologués était désormais passée dans les mœurs, notamment à la suite du durcissement de la législation, tant pour les usagers que pour les professionnels. »

Alors, j’avoue ne pas m’être aperçu du changement, ils sont plein gaz ici le samedi avant de se planter dans un virage… je n’ai pas remarqué de changements notables non plus concernant ces horreurs pétaradantes que sont les scooters.

A boire et à manger

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 25-02-2009

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , ,

1

Éric est un cordon bleu, un bec fin qui nous fait agréablement partager ses recettes grâce à des photos et des textes soignés sur son blog « A boire et à manger« . Mais, depuis le réveillon, un hôte indésirable s’est invité au menu…
témoignage :

« Je me rappellerai longtemps du 30 décembre dernier. En fin d’après-midi, je me suis rendu compte que j’avais un léger sifflement dans l’oreille droite qui ne s’arrêtait pas. J’avais déjà eu des acouphènes sporadiquement (genre quelques minutes), mais là, ça avait l’air persistant. Le lendemain, il fallait que je me fasse une raison : il était encore là! J’ai évidemment songé à appeler mon médecin traitant. Injoignable. Deux autres amis médecins. Idem. Il ne faut pas avoir de problèmes le 31 décembre…

J’ai finalement pu voir un médecin la semaine suivante. Qui a détecté une otite dans l’oreille droite. Ce ne serait que ça? J’ai donc eu un traitement antibiotique local. Qui m’a soigné l’otite. Mais pas l’acouphène, toujours bien là. Le médecin a avoué son incompétence et m’a dirigé vers un ORL. Rendez-vous 15 jours plus tard. Il m’a tout de même prescrit un médicament – le Vastarel – qui me semble briller par son inefficacité (dans mon cas, peut-être qu’il est bien pour d’autres…).

Finalement, je vois l’ORL (le jour de la fameuse tempête où j’ai explosé mon parapluie). Qui constate que j’ai un problème de déficience auditive – ce que je savais déjà. Pour l’acouphène, il ne peut rien faire. Fin de l’histoire.

Il suffit de se ballader un peu sur la toile pour s’apercevoir qu’il y a des millions de personnes qui souffrent du même problème que moi, avec toujours ce constat d’impuissance de la médecine traditionnelle. Il existe apparemment des solutions alternatives, mais l’on sent vraiment que la détresse humaine est exploitée en en tirant autant d’argent que possible (et évidemment pas remboursé par la sécu).

Pour l’instant, c’est relativement supportable, même si le phénomène s’est étendu à l’oreille gauche (un sifflement beaucoup plus grave). J’espère ne pas en arriver comme certains à prendre des anti-dépresseurs ou autres cochonneries du genre – style Rivotril – qui ne résolvent rien mais en plus vous abrutissent totalement.

Le mieux est que je trouve toujours une occupation: dans la majeure partie des cas, j’arrrive à ne plus y penser. Le soir, pour m’endormir, je mets un CD qui émet des bruits blancs (on dirait les crachottis d’une radio GO entre deux stations). C’est très monotone et couvre complètement mes sifflements. Ca marche plutôt bien.

J’espère trouver une solution un jour. En attendant, je commence à me faire l’idée de vivre avec le reste de ma vie…

Je voudrais tout de même conseiller aux mères de famille d’enquiquiner leur fils afin qu’ils limitent l’utilisation de casques pour écouter la musique. De leur faire mettre des « bouchons d’oreille » lorsqu’ils vont en discothèque ou en concert (et qu’ils évitent de se mettre près des baffles…). Je reconnais n’avoir pris aucune de ces précautions et j’en paie le prix maintenant. Je crois avoir lu qu’un jeune sur quatre avait des problèmes auditifs. Je crains que ce ne soit que le début… « 

Des yeux pour entendre

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 24-02-2009

Mots-clefs :

0

Il existe un lien entre audition et vue, un son est également perçu par les yeux, nos pupilles se dilatent alors en fonction du l’intensité sonore.
Telle est la découverte faite grâce à une étude menée sur les hiboux.
Les chercheurs de l’Université d’Oregon à Eugène aux USA purent constater le même phénomène sur les êtres humains. Vingt-deux personnes furent filmées tandis que leur étaient transmis différents sons. Plus l’intensité sonore était forte, plus les pupilles se dilataient. Après quoi, les résultats furent comparés à un audiogramme, et les chercheurs constatèrent une similitude entre les deux tests.
Cette découverte pourrait être à l’origine d’une nouvelle forme de test auditif, utile notamment pour les personnes qui ne peuvent se soumettre à un test classique.

source : http://www.healthday.com/

Bruit blanc pour nuit noire

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 22-02-2009

Mots-clefs :, , , ,

4

On a écrit et dit beaucoup de chose sur ce fameux bruit blanc. Certains préfèrent les bruits roses, je les comprends… J’ai remarqué que le masqueur efficace de l’hyperacousie ne peut être une seule source de bruit blanc, mais plusieurs. Concrètement, une basse fréquence suffisamment perceptible pour m’empêcher de trouver le sommeil ne saurait être masquée part une source sonore. J’utilise donc depuis peu, deux petits ventilateurs (ionisateurs d’air pour être précis) et une radio sur les fréquences parasites. Il y a quelques années, j’avais volontairement augmenté l’intensité sonore des ventilateurs. Ce fut un profond soulagement de courte durée. L’erreur fut payée le lendemain au prix fort…
Aujourd’hui, j’essaye de multiplier les masqueurs sur différentes fréquences, éloignés des oreilles, au plus bas volume sonore. Il se trouve qu’ainsi je peux dormir quelques heures de plus, en fonction du bruit extérieur. Mes oreilles le matin sont parfois bouchées, ce qui n’est pas vraiment bon signe.
Cela étant, depuis quelques jours, je me rends compte que mon degré de sensibilité est moindre, je peux faire beaucoup plus de choses qu’il ne m’était permis auparavant.
Les acouphènes sont moyennement fluctuants.
Je ne prétends pas détenir la clef du problème, et comme vous le savez, ou ne le savez pas encore, on déchante vite.

Les acouphènes des antennes-relais

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 21-02-2009

Mots-clefs :,

5

Yves habite face à une antenne-relais. Il se plaint, comme beaucoup de ses voisins, d’acouphènes, d’insomnie, de maux de tête et de vertiges. Ils ont dû isoler leurs appartement à l’aide de couvertures de survie. Certains repeignent leur appartement avec de la peinture de fer… La pollution due aux champs électromagnétiques est très forte près des antennes relais. Le phénomène serait comparable au rayonnement électromagnétique d’une antenne de téléphone portable géante agissant sur tout le l’organisme.
Après une réunion de concertation, la ville de Paris reconnaît le danger potentiel, et oblige désormais Orange à déménager ses émetteurs à ondes.
La question reste de savoir où les nouvelles antennes parasitaires seront placées…
Postcad Libération

Régénération des cellules ciliées

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 20-02-2009

Mots-clefs :, , , ,

9

Bonne nouvelle sur le front des thérapies géniques, les chercheurs américains viennent de réussir à faire repousser les cellules ciliées de l’oreille interne.
Selon John Brigande ORL à la faculté des sciences de Portland dans l’Oregon, il est désormais possible de produire des cellules ciliées dans la cochlée des souris cobayes.
Le gène « Atoh 1″ fut transféré par l’entremise d’un virus inoffensif, il favorisa l’apparition cellules ciliées à l’état post natal.
Il s’agit de le première étape avant de parvenir à rendre l’audition aux souris atteintes de surdité ou de diverses pathologies auditives.
Selon le quotidien britannique « The Times », la thérapie génique et la recherche sur les cellules souches pourraient converger afin de progresser plus vite encore et permettre, à terme, de restaurer les facultés auditives lésées.

Sources: www.abc.net.au; independent.co.uk; timesonline.co.uk

Les crèches engendrent des acouphènes

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 19-02-2009

Mots-clefs :, ,

0

Le ministère du travail norvégien lance une campagne de prévention à destination des enfants et du personnel des crèches. Les enfants seraient un sur six à souffrir d’acouphènes après une trop forte exposition au bruit dans les garderies. Les conséquences sont multiples : stress, difficulté de concentration et d’apprentissage, fatigue, baisse d’audition. Le personnel souffre des mêmes maux, un rapport récent signale que 75 % des employés seraient exposés à des bruits excédant les limites légales.
C’est pourquoi la Norvège s’est décidée à réduire le bruit à l’intérieur de ces infrastructures. Cette campagne baptisée « Bon bruit » permet de vérifier le niveau sonore des crèches à l’aide de sonomètres ou d’animaux jouets. Du matériel de prévention est également mis à la disposition du personnel et des parents.

source hear it

La grenouille Odorrana Tormata

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 19-02-2009

Mots-clefs :

7

Ce spécimen chinois a développé certaines capacités auditives intéressantes pour la recherche.
La grenouille peut s’abstraire d’un bruit de fond en bouchant simplement ses trompes d’eustache.
Les basses fréquences ne seront dès lors plus perceptibles dans la mare.
Ainsi, elle sera libre de distinguer les bruits qui l’intéresse comme les coassements de la grenouille femelle à la saison des amours, par exemple.
Si cette faculté s’est développée chez la Odorrana Tormata, c’est parce qu’elle baigne dans un environnement bruyant. En effet, non loin des colonies de grenouilles, se trouvent les immenses chutes de Huangshan Hot Springs, en Chine. Par conséquent, il devient vital pour les batraciens, de sélectionner dans ce brouhaha, les cris des femelles leur permettant d’assurer la reproduction de l’espèce.

Les fabricant d’appareils auditifs souhaiteraient étudier de plus près ce phénomène afin d’inventer de nouveaux types d’appareillage.

source : hear it


http://hyperac.blogspot.com/

Protestation contre la torture musicale

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 17-02-2009

Mots-clefs :, ,

0

Je vous mets en garde d’ores et déjà si vous êtes sensibles, coupez le son avant de cliquer sur le lien du site  » zerodb.org ». Parfaitement conçu, graphiquement irréprochable, nos combattants contre la torture musicale ont juste oublié les hyperacousiques de passage en amplifiant, dès l’entrée, le son d’un acouphène… Un biiip meurtrier nous accueille, une vraie torture à lui tout seul…
En revanche, la pétition est d’une originalité indéniable puisqu’il s’agit de se filmer 5 secondes, en gardant le silence, après avoir laissé son nom.
Alors, je regrette vraiment que l’objet ne soit pas justement la prévention contre les traumatismes sonores.
Tout ce petit monde appartient à la production de musique rock. Bien entendu, ils prennent les devants après l’affaire de Guantanamo où les plus grands noms comme Bruce Springsteen, Eminem, ACDC, ou encore Rage Against the Machine étaient cités. Ils sont allés jusqu’à chercher un ex-torturé auditif qui leur sert bien gentiment d’alibi…
Enfin, imagine-t-on EDF lancer une pétition contre la torture sous prétexte que l’armée française utilisait la gégène ?…
http://www.zerodb.org/

Le best of des sports bruyants

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 17-02-2009

Mots-clefs :, ,

2

Le magazine « Sport et vie » de février dresse l’inventaire des sports les plus polluants.
Je suis assez étonné de voir arriver en haut de la piste noire : le ski.
Moi qui rêvais de montagne, de chalet silencieux, je doute désormais que ça soit l’endroit idéal pour soigner les acouphènes.
Les deux autres « sports » qui trustent les premières places méritent bien de figurer au palmarès des prédateurs d’écosystèmes. Pourquoi ne pas faire payer une jolie écotaxe aux amateurs de fausse poudreuse ? aux passionnés de ball-trap tragique ? aux golfeurs, épongeurs de nappes phréatiques ?…
Remarquons la corrélation entre pollution sonore et pollution tout court :

« 1- Ski (« le développement des infrastructures – téléskis, télésièges, kilomètres de pistes – provoquent un remodelage incessant du sol. Résultat : la faune et la flore ont de plus en plus de mal à se réadapter une fois la saison d’hiver finie. De plus, ce sport, lui même victime du réchauffement climatique, a de plus en plus recours aux canons à neige qui sont de véritables fléaux environnementaux. Côté nuisances sonores, un moteur de canon à neige peut atteindre 115 décibels. Concernant les dépenses d’énergie et la consommation d’eau, il faut compter jusqu’à 25 000 KWH et 3,5 à 4,5 millions de litres d’eau pour l’enneigement d’un hectare de piste sur une année. Au total on estime qu’en France, pour la saison 2004-2005, l’eau consommée par les canons à neige a représenté la consommation annuelle d’une ville comme Marseille »)« 
Suivez le guide