Articles commentés

Cellules souches : traitement de choc

On reparle des cellules souches comme possible traitement des acouphènes et autres troubles de l’audition. Actuellement, d’après France Acouphènes, le professeur Puel de l’ISERM de Montpellier et le docteur Paolino ORK à l’IMERTA (Marseille) travailleraient sur les prometteuses...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Bruit blanc pour nuit noire

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 22-02-2009

Mots-clefs :, , , ,

4

On a écrit et dit beaucoup de chose sur ce fameux bruit blanc. Certains préfèrent les bruits roses, je les comprends… J’ai remarqué que le masqueur efficace de l’hyperacousie ne peut être une seule source de bruit blanc, mais plusieurs. Concrètement, une basse fréquence suffisamment perceptible pour m’empêcher de trouver le sommeil ne saurait être masquée part une source sonore. J’utilise donc depuis peu, deux petits ventilateurs (ionisateurs d’air pour être précis) et une radio sur les fréquences parasites. Il y a quelques années, j’avais volontairement augmenté l’intensité sonore des ventilateurs. Ce fut un profond soulagement de courte durée. L’erreur fut payée le lendemain au prix fort…
Aujourd’hui, j’essaye de multiplier les masqueurs sur différentes fréquences, éloignés des oreilles, au plus bas volume sonore. Il se trouve qu’ainsi je peux dormir quelques heures de plus, en fonction du bruit extérieur. Mes oreilles le matin sont parfois bouchées, ce qui n’est pas vraiment bon signe.
Cela étant, depuis quelques jours, je me rends compte que mon degré de sensibilité est moindre, je peux faire beaucoup plus de choses qu’il ne m’était permis auparavant.
Les acouphènes sont moyennement fluctuants.
Je ne prétends pas détenir la clef du problème, et comme vous le savez, ou ne le savez pas encore, on déchante vite.

lg share fr Bruit blanc pour nuit noire

Articles liés

Comments (4)

bonjour,
j'avoue ne pas très bien comprendre ta technique ou plutôt ton discours vis-à-vis de cette technique.
Au cours de la lecture de ton blog j'ai senti que tu était assez réticent au technique type TRT, thérapie sonore etc proposé par certains médecins. Certains poss critiquent de façon véhémente ces derniers.

Dans le poste ci-dessus tu décris ni plus ni moins ce qu'ils conseillent de faire. Est-ce un chagement d'opinion vis-à-vis de ces techniques où est-ce que le problème venait plutôt de la manière de les présenter par les médecins?

Bon courage

Bonjour,

Je ne crois pas à la TRT, j'utilise c'est bruit comme masqueurs. La TRT est l'appareillage à l'aide de générateurs de bruits blancs couteux et non remboursés, dangereux puisque le son est proche de l'oreille et continue. En l'occurrence, je n'ai pas le choix si je veux dormir, il me faut un masqueur pour neutraliser les basses, au prix très souvent d'une aggravation.
L'hyperacousie, ce sont les montagnes russes et je n'ai pas attribué mon "mieux être" passager aux bruits blancs. Je l'ai peut-être suggéré hâtivement dans ce post, en effet…
Je sais juste que le bruit est dangereux pour beaucoup, que le silence ne l'est pas comme le prétendent les ORL qui m'ont achevé…
L'intérêt du post étant plus d'aider le lecteur à être soulagé s'il était confronté comme moi aux basses fréquences difficilement masquables par un bruit blanc. Si je critique la TRT c'est qu'elle m'a fait descendre au plus bas comme beaucoup et qu'on la présente comme une thérapie quasi infaillible (on devrait dès lors s'en méfier…). Par ailleurs, ce n'est pas mon opinion sur le TRT mais celle de dizaines hyperacousiques. Je ne connais qu'un cas d'amélioration par la TRT. Pendant des années, ont été diffusés des sondages, des appels à témoignages, il n'y a eu qu'une ou deux réponses positives… Cela étant, si cette thérapie marchait je peux te garantir que sur le net, on en parlerait plus… J'ai tout de même pris soin d'émettre des doutes entre ma sensibilité moindre et ce nouveau masquage quasi vital pour moi. Enfin, il y a des degrés dans l'hyperacousie et loin de moi le souhait d'afficher des certitudes. Des cas d'améliorations existent, et quand on pense qu'on est au creux de la vague on remonte pour parfois rechuter malheureusement. Le discours des ORL suggère une amélioration linéaire jusqu'à la guérison. C'est nier le fait que beaucoup rechutent après être retournés en boîte ou au ciné, ou après 3 h de train… Une chose est sûre, ne te dis pas que ça ira de mal en pis, car cela n'est pas vrai non plus…

Bon courage à toi surtout.

N'hésite pas à me contacter.

[...] le bruit des vagues m’apaise, il suffit que le vent soit de la partie pour que ces deux bruits blancs aient un pouvoir d’atténuation immédiat sur l’hyperacousie. Aussi, allongé sur la [...]

[...] moulés pianissimo, et un casque de chantier antibruit. De même, je portais parfois un casque de bruit blancl que je réglais en fonction du bruit environnant. Or, il se trouve que cette surprotection [...]

Rédigez un commentaire