Articles commentés

Poème

Tinnitustances à l’ami intime SONNEZ, oreilles, SONNEZ, C’est toujours fête, SIFFLEZ, oreilles, SIFFLEZ, Musique dans ma tête. GRONDEZ, orgues, GRONDEZ, Cymbales et trompettes, BATTEZ, tambours, BATTEZ, Concours de baguettes. VIBREZ, cordes, VIBREZ, Octuors et quintettes, CHANTEZ, flûtes, CHANTEZ, Duos...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Les bruits de voisinage

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 30-04-2009

Mots-clefs :,

6

2009 07 19 213357 Les bruits de voisinage
Le ministère de la Santé édite une brochure destinée aux maires. Ces derniers doivent veiller au respect de la tranquillité de chacun en exerçant leur autorité de premier officier de police. Mais que sont les bruits de voisinage ? la réponse du code civil est suffisamment vague pour l’on subisse un grand nombre de nuisances sonores sans broncher :  » troubles anormaux de voisinage qui dépassent les charges ordinaires du voisinage. » J’ai noté un passage qui m’intéresse à plus d’un titre :
« Agressions sonores
Lorsque le bruit n’est pas causé par simple
désinvolture mais en vue de troubler la
tranquillité d’autrui, l’auteur des agressions
sonores peut être puni d’un an
d’emprisonnement et de 15000 euros
d’amende (article 222-16 du Code pénal)
. »
Parlez-moi encore de justice…
Le guide des bruits de voisinage : http://www.bruit.fr/guides/guide_maire_bruits_voisinage.pdf

Le mystère des chiens bulgares

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 30-04-2009

0

 Le mystère des chiens bulgares

Un chien pleure, couine, grogne, glapit, aboie et finit par hurler à la mort. C’est alors que tout son réseau est activé. Deux, puis cinq chiens se connectent ensemble au même moment pour exprimer, dès potron-toutou, la grande tragédie canine.
Le mystère des voix bulgares n’est rien en comparaison du yaourt matinal que nous concoctent Louloute, Kiki et Obama : « arff ! hihi ! whaouw ! ouch ! ». Nous ne faisons que copier maladroitement nos meilleurs amis, en essayant de transcrire sur MSN, le douloureux secret qui les fait languir…

Le numérique : mauvaise réception des oreilles

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 29-04-2009

Mots-clefs :, , , , , ,

0

D’après une étude suisse, le genre musicale et la durée d’écoute des lecteurs MP3 seraient incriminés dans les problèmes d’audition. En effet, la musique classique serait infiniment moins dangereuse que le rock ou la pop, car les passages à fort volume sont courts et les passages à faible volume permettraient à l’oreille de se reposer. Selon la Suva (une assurance suisse) l’écoute du son numérique s’est largement amplifié durant les 25 dernières années au point d’atteindre des niveaux excessifs et dangereux. Quatre cent titres ont fait l’objet de mesures prouvant que le niveau général avait augmenté de 10 décibels pour atteindre 100 dB ( ce qui correspond au bruit d’une tronçonneuse ou d’une rue à fort trafic). La limite en France est de 105 dB en ce qui concerne les MP3, mais les suisses pensent encore baisser le niveau pour plus de sécurité. Une autre solution consisterait à ajouter une limitateur de son qui se déclencherait en cas de danger pour l’audition.
source : http://www.suva.ch/fr/

Magnétisme et acouphènes

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 27-04-2009

Mots-clefs :, ,

1

L’endroit était désert, une maison à deux étages, un panneau à l’arrière indiquait « Monsieur X, magnétiseur ». Je gravissais péniblement les quelques marches extérieures qui menaient au premier. Une sorte de salle d’attente improvisée donnait l’illusion du sérieux médical, tandis que s’étalaient sur une table basse Ikea des revues de santé avec en couverture des mannequins cinquantenaires aux visages épanouis.
Moi, je ne savais trop combien d’années s’étaient écoulées depuis ma naissance. C’était important les chiffres, je le savais, mais je n’y pouvais rien… Ce qui comptait, pour le moment, c’était que Monsieux X me passe au rayon de son magnétisme et que je n’entende plus les bruits de moteurs, ni les acouphènes qui me stridaient l’oreille nuit et jour. Le magnétiseur fit son apparition. C’est toujours impressionnant un magnétiseur, on se dit qu’il vous sonde l’âme de ses yeux perçants. Celui là me déçut quelque peu. Frêle et pâlichon, aucun charisme particulier n’émanait de ses yeux bistrés et tristes. Il aurait pu exercer toute autre profession : employé aux pompes funèbres par exemple, ou huissier de justice, mais magnétiseur non !
Personne n’aurait pu y croire tant il est vrai que la fonction crée l’organe. Sans prédispositions naturelles, quiconque se dit « magnétiseur » le devient, au moins en apparence.
Mon croque-mort guérisseur, blanc comme un slip Dim et tremblotant comme une feuille de PQ, me fit allonger sur une sorte de table vaguement matelassée et confortable comme celle d’un boucher… Il débuta la séance par un étrange cérémonial qui consistait à frotter ses mains l’une contre l’autre et à respirer bruyamment tel un vieux chien fatigué. Le magnétisme opérait, du moins c’est ainsi qu’il présentait la chose en passant ces mains au dessus de moi à la manière des lévitationnistes.
-sentez-vous le magnétisme ? me demanda-t-il, avec dans la voix l’espoir que je réponde « oui » pour ne pas créer de malaise inopportun. En vérité, je commençais à ressentir les effet de ce fameux magnétisme. Quelques fourmis rouges égarées me parcoururent les mollets, une légère impulsion électrique secoua mon petit orteil droit.
Ce type était tout de même diplômé d’une école de naturopathie située en Provence (les grandes écoles de naturopathie sont toutes basées en Provence…). Enfin, après lui avoir versé 60 euros au pouvoir magnétique, j’eus l’impression que son titre n’était pas usurpé. A tel point que je suivis le conseil végétal qu’il me donna avec un sérieux confondant : je devais enlacer un chêne pour mieux « avoir les pieds sur terre »…
-Vous entendez trop, vous avez donc la tête dans les nuages ! lança-t-il sans avoir l’air d’y croire… Mais oui ! pourquoi n’y avais-je pas pensé avant ?
Une simple phrase vous révèle à vous-même mieux que ne sauraient le faire quinze ans d’analyse…

Quand les rockeurs font les trois-huit

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 26-04-2009

Mots-clefs :, , , , ,

0

Les rockeurs n’ont plus rien à voir avec les ouvriers des années 60 dont le but était de quitter les usines concentrationnaires pour un destin plus « rose ». Aujourd’hui, l’extraction se fait dans les couches culottes doubles molletons… Pire que le prolo rêvant de réussite, le bourgeois qui s’encanaille est toujours en quête de respectabilité. Quoiqu’il fasse, il lui faut sauver les apparences. Il ne dupera que ses semblables ou quelques naïfs en essayant vainement de se distinguer de ses géniteurs par de grotesques accoutrements. Il n’imagine même pas n’être qu’un petit soldat arborant fièrement le même uniforme que des milliers d’imbéciles déracinés…
Seulement, le rock lui confère une identité de substitution qui s’efface bien vite quand il est question de gros sous…
En bon bourgeois, il reproduira les mêmes codes hiérarchiques, se sentira dans la marge derrière les barreaux du papier quadrillé….
La sous culture a produit des générations d’idolâtres décervelés, admirateurs du Burger King, de Kurt Cobain, ou de la shampouineuse peroxydée en retraite : Johnny Halliday… Ce qu’ils aiment tient finalement en un mot : Amérique.
Fermons cette longue introduction pour ouvrir la trousse à pharmacie…
Les rockeurs connaissent, d’après une étude finlandaise, les mêmes problèmes de santé que les travailleurs de force. le groupe punk Apulanta s’est porté volontaire pour subir une batterie de tests d’hiver avariés. Les médecins les ont suivis durant deux concerts en février et le bilan après auscultation n’étonnera personne. « Le métier de guitariste comme celui de chanteur est physiquement aussi éprouvant que de creuser une fosse, déplacer des meubles ou une machine à la force du poignet, constatent les chercheurs. Un batteur va transpirer autant qu’un bûcheron ou qu’un maçon tandis qu’un bassiste qui s’échine sur ses cordes va se fatiguer autant qu’un boucher ou un boxeur, ajoute l’étude. Les concerts publics font grimper le rythme des battements de cœur et la température du corps. Dans un spectacle de 90 minutes la température dépasse 38 degrés et le cœur bat entre 128 et 144 pulsations minute. « 
A cela s’ajoute évidemment les problèmes d’audition : la surdité précoce, les acouphènes et l’hyperacousie…
source: LCI

Les otites des surfeurs

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 23-04-2009

Mots-clefs :, ,

5

Une étude épidémiologique vient d’être lancée par le CHU de Bordeaux et le GEPOS (Groupe d’Etude des Pathologies Otologiques liées au surf) afin d’étudier de plus près les divers problèmes auditifs que peuvent rencontrer les surfeurs (otite externe, exostose.) Mais qu’est-ce que « l’exostose » me demanderez-vous si vous n’êtes comme moi, ni ORL, ni surfeur ? la réponse est sur surf-prévention de même que tous les renseignements concernant l’étude épidémiologique, que nous serions bien inspirés de copier pour évaluer le nombre de personnes touchées par l’hyperacousie… Je les aime bien ces surfeurs : ils n’emmerdent personne, ne font pas de bruit, nettoient les plages, et en plus on se cultive sur leurs sites !

Une minute de silence pour la journée sans bruit

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 22-04-2009

Mots-clefs :, ,

1

silence beeld1voiture Une minute de silence pour la journée sans bruit

Une journée sans bruit, ça ne peut être qu’un rêve… Nous commencerons donc modestement par une minute de silence à l’occasion de la Journée Internationale de sensibilisation au bruit. Plusieurs manifestation auront lieu le 29 avril à travers le monde, et notamment le « Quiet Diet » (régime sans bruit) entre 14H15 et 14H16. Purement symbolique, cette initiative offre la possibilité de s’emparer du micro pour parler de la multitude de nuisances sonores et des dangers du bruit sur l’audition (mettez vos boules Quies !…)
« Il est temps de prendre nos responsabilités et de diminuer le bruit tout autour de nous afin de créer un environnement sain pour nos enfants ainsi que nous-mêmes  » déclare Amy Boyle, Directeur de l’Education Publique à la « L.H.H » (association américaine de sourds et malentendants).
source : http://www.lhh.org/noise/

La débroussailleuse de jardin

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 21-04-2009

Mots-clefs :,

2

La débroussailleuse entame sa longue plainte, déchiquetant les secondes grappillées sur le bruit, les dispersant aux quatre coins de la journée… Elle est de marque Attila : après elle, les cils des oreilles ne repoussent pas…
Elle pulvérise des milliers de sons grinçants, tordus par l’acier, et qui déchirent l’air doux d’un après midi ensoleillé. La grosse pâquerette d’or fait luire cette lame broyeuse, tout droit sortie du garage luciférien d’un voisin rougeaud. Le bruit d’une débroussailleuse est sans équivalent pour trancher les fines résistances nerveuses.
Aujourd’hui, je suis pris en sandwich sonore, à ma droite : une tronçonneuse Mc Cullogh dernier cri… A ma gauche : la débroussailleuse hurlante wolf, déclarée vainqueur par KO…

Les cris de l’ennui

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 18-04-2009

Mots-clefs :

1

1705713890 small Les cris de lennui

Il est des cris qui me terrifient. Les cris de fausse joie, les cris d’hystérie collective, les cris qui vous rentrent dans la chair et vous font maudire dans l’instant même ce bipède idiot et grégaire qu’est l’homme. Les cris des individus à listes me jettent sur un bûcher d’où monte une fumée d’angoisses paralysantes. Je souhaite ardemment que l’équipe de France reste ce qu’elle est, de peur d’entendre les klaxons des singes bleus… Je pense que mon vœux sera rapidement exaucé…
Je vire au petit blanc quand passe le convoie funèbre d’un mariage arrosé au gros rouge…
L’apothéose fut un baptême qu’avaient organisé des prolos parvenus ou des ploucs dégénérés.
Il y a deux ans de cela, à trois enjambées et un battement d’ailes de ma crèche, se profilait un grand chapiteau rayé mauve avec sono intégrée… Des tables de cent étaient dressées pour vingt personnes dont les hurlements et les rires illustraient à merveille toute la gamme sonore de la bêtise avinée. Mon père arriva à la rescousse, et, dans la nuit, nous fîmes une balade en empruntant un chemin forestier sur lequel nos pas battaient lourdement la caillasse. Cette fuite fut salutaire. Ce bain d’obscurité feuillue était un matelas de silence où les ressorts de la vie nocturne résonnaient doucement. Au loin, les spots mortifères attiraient dans leurs filets verdâtres, rosâtres, des papillons gris dont les ailes se consumaient comme des nuées d’oreilles en papier de chine…

Les dangers du Wifi, qu’en pensez-vous ?

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 17-04-2009

Mots-clefs :,

3

Entre autres dangers qui nous menacent, le wifi occupe une place de choix. A dire vrai, je n’ai pas d’avis tranché sur la question. Primo, parce que je n’utilise pas le Wifi ; secundo, parce que j’ai déjà posé la question à Hydergine lorsque nous évoquions les dangers des antennes relais sans obtenir de réponse. Cela étant, le sujet m’intéresse, surtout qu’il est question d’acouphènes…
Avis donc aux spécialistes des bonnes et mauvaises ondes, détracteurs ou laudateurs des technologies sans fils.
En attendant vos commentaires, que j’espère nombreux et riches d’enseignement, je publie le lien d’Olivier qui dans son billet penche plutôt pour l’innocuité du wifi sur la santé tout en posant les bonnes questions :
http://www.clir.fr/2009/04/wifi-danger-sante/