Articles commentés

Oreille bouchée, remède de grand-mère

Nos grands-mères nous ont légué un savoir ancestral, fruit de l’observation des petits bobos du quotidien. Et que faisons nous de cet héritage ? Quelle honte ! Nous allons chez l’ORL…Parfois à raison quand on lit ce genre de remède issu de la nuit des temps. « OREILLES...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Magnétisme et acouphènes

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 27-04-2009

Mots-clefs :, ,

1

L’endroit était désert, une maison à deux étages, un panneau à l’arrière indiquait « Monsieur X, magnétiseur ». Je gravissais péniblement les quelques marches extérieures qui menaient au premier. Une sorte de salle d’attente improvisée donnait l’illusion du sérieux médical, tandis que s’étalaient sur une table basse Ikea des revues de santé avec en couverture des mannequins cinquantenaires aux visages épanouis.
Moi, je ne savais trop combien d’années s’étaient écoulées depuis ma naissance. C’était important les chiffres, je le savais, mais je n’y pouvais rien… Ce qui comptait, pour le moment, c’était que Monsieux X me passe au rayon de son magnétisme et que je n’entende plus les bruits de moteurs, ni les acouphènes qui me stridaient l’oreille nuit et jour. Le magnétiseur fit son apparition. C’est toujours impressionnant un magnétiseur, on se dit qu’il vous sonde l’âme de ses yeux perçants. Celui là me déçut quelque peu. Frêle et pâlichon, aucun charisme particulier n’émanait de ses yeux bistrés et tristes. Il aurait pu exercer toute autre profession : employé aux pompes funèbres par exemple, ou huissier de justice, mais magnétiseur non !
Personne n’aurait pu y croire tant il est vrai que la fonction crée l’organe. Sans prédispositions naturelles, quiconque se dit « magnétiseur » le devient, au moins en apparence.
Mon croque-mort guérisseur, blanc comme un slip Dim et tremblotant comme une feuille de PQ, me fit allonger sur une sorte de table vaguement matelassée et confortable comme celle d’un boucher… Il débuta la séance par un étrange cérémonial qui consistait à frotter ses mains l’une contre l’autre et à respirer bruyamment tel un vieux chien fatigué. Le magnétisme opérait, du moins c’est ainsi qu’il présentait la chose en passant ces mains au dessus de moi à la manière des lévitationnistes.
-sentez-vous le magnétisme ? me demanda-t-il, avec dans la voix l’espoir que je réponde « oui » pour ne pas créer de malaise inopportun. En vérité, je commençais à ressentir les effet de ce fameux magnétisme. Quelques fourmis rouges égarées me parcoururent les mollets, une légère impulsion électrique secoua mon petit orteil droit.
Ce type était tout de même diplômé d’une école de naturopathie située en Provence (les grandes écoles de naturopathie sont toutes basées en Provence…). Enfin, après lui avoir versé 60 euros au pouvoir magnétique, j’eus l’impression que son titre n’était pas usurpé. A tel point que je suivis le conseil végétal qu’il me donna avec un sérieux confondant : je devais enlacer un chêne pour mieux « avoir les pieds sur terre »…
-Vous entendez trop, vous avez donc la tête dans les nuages ! lança-t-il sans avoir l’air d’y croire… Mais oui ! pourquoi n’y avais-je pas pensé avant ?
Une simple phrase vous révèle à vous-même mieux que ne sauraient le faire quinze ans d’analyse…

lg share fr Magnétisme et acouphènes

Articles liés

Comments (1)

[...] les guérisseurs, les naturopathes, les magnétiseurs, l’ostéopathie est bien la seules discipline paramédicale que je n’ai pas encore [...]

Rédigez un commentaire