Articles commentés

Les bruits de voisinage

Le ministère de la Santé édite une brochure destinée aux maires. Ces derniers doivent veiller au respect de la tranquillité de chacun en exerçant leur autorité de premier officier de police. Mais que sont les bruits de voisinage ? la réponse du code civil est suffisamment vague pour l’on...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Les cris de Larcher de Brito

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 31-05-2009

Mots-clefs :, , , ,

3

2009 05 31 203554 Les cris de Larcher de Brito
La française Aravane Rezaï a fait preuve de mérite pour supporter les cris stridents de la portugaise Larcher de Brito (« lâché de bruits » en français ). Si Monica Seles ou Maria Sharapova étaient des véritables pousse-au-crime pour tout hyperacousique amateur de tennis, la lusitanienne de 16 ans n’était pas en reste vendredi en jouant avec les nerfs des spectateurs et de son adversaire. Aravane Rezaï, les tympans à vif, s’en est plaint à l’homme de chaise qui n’a esquissé qu’un vague haussement d’épaules en guise d’impuissance arbitrale. « ça n’est pas normal de crier comme ça » lançait la française tendue comme les cordes de sa raquette. Il faut avouer que les cris résonnaient Porte d’Auteuil à un tel niveau sonore qu’il eût été intéressant de se munir d’un sonomètre pour les placer sur l’échelle du bruit. Nous n’étions sûrement pas loin d’un mirage au décollage question nuisances sonores. Je ne vous ferai pas l’injure auditive d’illustrer mon propos par quelque vidéo déplacée. Il vous suffira de fouiner dans les archives de Youtube, en vous armant de bouchons protecteurs et d’un casque anti-bruits actif

lg share fr Les cris de Larcher de Brito

Articles liés

Comments (3)

Ahah elle hurlait à chaque fois qu'elle marquait un point donc?

euh non pas exactement, elle hurlait à chaque fois qu'elle cognait dans la balle^^

[...] Le bruit changeait le paysage en tableau expressionniste. Il ne me restait plus qu’à crier pour rendre hommage au maître norvégien Munch… Personne ne m’eût entendu et encore [...]

Rédigez un commentaire