Articles commentés

Samedi ou la vie sauvage

Mes pas lourds résonnent sur le tapis de feuilles humides, je grogne à chaque bruit, je renifle l’air frais et dangereux. Les chasseurs sont en contrebas avec leurs chiens hurlant à la mort. Le gibier ? Peut-être moi ?…On pourrait facilement me confondre avec un sanglier depuis qu’une...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Maison brûlée, scooters en liberté

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 25-06-2009

Mots-clefs :

0

Certains faits divers sont étrangement passés sous silence. Les médias généralistes préfèrent jeter l’opprobre sur le tueur fou, sortant sa 22 long rifle pour abattre froidement un gentil minaud au comportement irréprochable… Nul ne se demande comment on peut être acculé à commettre un tel geste. Et pourtant, il suffit de lire ce qui est arrivé à Bernard Boulanger… Depuis cinq ans, le retraité qui habite un modeste pavillon dans la banlieue de Nice, subit une véritable torture auditive par une bande de jeunes organisée en scooters . Le 27 mars dernier, les petits sadiques lui font payer le culot d’être allé leur demander un peu de répit… Il mettent le feu à sa maison après avoir vandalisé sa voiture. Les auteurs ayant reconnu les faits, sont-ils pour autant derrière les verrous ? eh bien non ! Les scooters font plus que jamais entendre leur vrombissement infernal, et les petits anges continuent de harceler Bernard Boulanger jusqu’à vider des extincteurs dans les braises encore fumantes de ce qui était son seul bien. Une barbarie presque banale qui ne semble pas intéresser grand monde…
source : http://www.nice.maville.com/actu/actudet_–Un-retraite-s-estime-persecute-par-des-jeunes-de-son-quartier-_loc-972997_actu.Htm

lg share fr Maison brûlée, scooters en liberté

Articles liés

Rédigez un commentaire