Articles commentés

Le rock comme instrument de torture à Guantanamo

ACDC – Hell’s Bells, ACDC – Shoot to Thrill,Aerosmith,Barney the Purple Dinosaur – theme tune,Bee Gees – Stayin’ Alive,Britney Spears,Bruce Springsteen – Born in the USA,Christina Aguilera – Dirrty,David Gray – Babylon,Deicide – Fuck Your God,Don...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Requisitoire contre la musique techno

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 13-08-2009

Mots-clefs :, , ,

8

Cette musique infâme fait la joie des barbares depuis près d’un demi siècle.
Car il faut être barbare pour y percevoir une once de créativité. « la culture techno » c’est avant tout la nuisance sonore la exécrablement douloureuse, la plus abjectement néfaste pour l’audition, la plus méprisable des modes musicales après le rap. Rien ne me donne plus envie de vomir que ces babacouleries, je gerbe mon souverain mépris pour cette philosophie tellement « moderne », qui se conforme pleinement au libéralisme libertaire. Le pire, c’est que les petits clones formatés dans le moule libéral le contestent !
Ils piochent à droite et surtout à gauche les slogans éculés du vieux 68 qui toussote ses souvenirs d’ancien combattant des beaux quartiers…
Cela fait une semaine que je suis au pilori de cette musique, cloué sur place, la tête maintenue par un carcan de sons abrutissants, les mains dans le vide, le ventre noué par des cordes de basses synthétiques. Aujourd’hui, j’y suis allé, la rage libératrice l’a emporté sur la patience et la soumission au jeunisme. J’ai été accueilli par des caricatures de néo-ruraux hollandais, le genre à prendre des poses d’intellectuels de gauche sans que la culture politique à laquelle ils adhèrent soit réellement bien assimilée…
Le père, un grand batave bête m’a jeté un regard incrédule et j’ai vu se dessiner sur son visage le terrible sourire en coin de la moquerie. Quelques mots verts et la nette intention d’en découdre physiquement l’ont vite calmé… Mais rien n’y fait, il ne veut rien entendre d’autre que la musique de ses lardons :
-La musique, non hein ? On ne peut pas arrêter la musique, ce sont des jeunes…
Je ne désespère jamais d’allumer une petite flamme de raison dans le crâne d’un imbécile. Seulement, même s’il semble céder devant ma volonté, il obéit à ses enfants comme le veut le désordre naturel des choses… La mère arrive, grande Valkiri moche aux petites lunettes cerclées de bleu. Elle est hors d’elle même car elle sait maintenant que mon talon d’Achille, c’est mes oreilles… Elle trouve mille excuses braillardes à ses marmots et me congédie d’un geste de la main. Je pars, non sans les avoir gratifiés des plus beaux noms d’oiseaux tirés mon dictionnaire de poche.
-On va mettre la techno toute la nuit, cherche une maison ailleurs ! menace-t-elle encore tandis que les plus sombres pensées m’assaillent comme sorties d’un ampli…

lg share fr Requisitoire contre la musique techno

Articles liés

Comments (8)

Salut gars!

Avant je disais que le rap et la techno, c’etait de la sale musique! bah!! c’était soit des drogués soit des arabes qui faisaient ces sons, quel horreur!

La musique techno sache le, n’est pas que joué dans les bois ou les squattes, mais aussi dans les plus grande boite de nuit du monde, ou la aussi, des riches, très riche, prennent également de la drogue.
Leur musique est la même que la notre,

Niveau rap, tu peux écouter Keny Arkana, tu aimeras beaucoup je pense (ecoute cinquieme soleil, ou bien, victoria)
et pour la musique techno… je te conseille de commencer par la trance, ecoute dont ça, et dis moi en quoi ce n’est pas agréable…

http://www.myspace.com/suriatrance

J’espere qu’on te croisera bientot sur les teufs parce que tu auras ouvert un esprit qui je le vois, n’attends que ça.

Peace…

On lit des ces commentaires des fois… Il est c… ou quoi ?! Bref.

Comme toujours, le problème c’est pas techno, mais que tu sois, chez toi, obligé d’entendre la musique des voisins. Les gens sont sans gêne. L’être humain est bête et méchant Quand il s’y met.

Non moi ce sont les infrabasses qui me font douilller. C’est très mauvais, on s’en rendra compte un jour…

Tu sais Nono, apprécier une autre musique ça s’apprend.

Les choses font que tu n’as pas pu la découvrir avant les sifflements et les caisses de résonnances de la tourmente intra-cranienne.

Certaines compositions électroniques sont magistrales et d’une incroyable complexité. Comme partout il y a des choses moins attirantes et il faut savoir ne pas généraliser.

Je comprend ta haine face à ce qui t’aggresse crois moi. Mais le responsable est plus du ressort de l’irrespect des gens que du style musical. D’ailleurs je pense très sincèrement que le grind core metal est 100 fois pire pour les oreilles que la « techno » je t’assure.

Bref. En tout cas, n’hésite pas à porter plainte contre ceux qui ne comprennent pas que la liberté s’arrête la où celle des autres commence.

Si un jour je suis président je te met directement ministre de la pollution sonore!

Je ne saurais que faire de ce portefeuille mon cher Flo, le mien me suffit amplement.

« Certaines compositions électroniques sont magistrales et d’une incroyable complexité. »

Tout genre musical peut-être d’une gigantesque complexité. Le problème c’est que la musique est plus une question d’affinité avec sa personnalité qu’autre chose. C’est pourquoi un même morceau, avec sa même complexité, n’aura pas le même succès selon les époques. Pourquoi plus aucun tube disco en top des ventes alors que ça pullulait dans les années 70 ? Parce que les goûts ont changés. Les gens en étaient fans. Il n’en sont plus fans. Pourquoi les goûts ont changé ? Parce que notre environnement façonne des gens différents de ceux des années 70. Nous n’avons plus la même personnalité, plus les mêmes aspirations. Tu verras, il est très probable qu’en l’an 2050, ce qui déchaine les foules aujourd’hui soit considéré comme tout juste bon à amuser quelques vieux nostalgiques, et que pour le reste de la population, ce ne soit que de la musique de vieillot ringard. Tout comme le disco était à la pointe de la mode alors que maintenant, les gens se moquent des vieux tubes disco.

C’est comme la mode vestimentaire. Pourquoi les gens adoraient certaines tenues au point qu’on en croisait à tous les coins de rue, alors que ces mêmes tenues sont maintenant très rares ? Parce que les gens ont changé. Pourtant un tailleur réputé des années 50 n’avait pas moins de talent que les usines chinoises qui font les vêtements en polyester dont rafolent les gens chez H&M. Au contraire. Mais ce n’est pas non plus une question de complexité, seulement de goût.

Regarde cette photo truquée et trouve l’intrus temporel : http://img10.imageshack.us/img10/4315/jeunes.jpg

D’après toi, si quelqu’un doit aimer la techno sur cette photo, ça serait qui ? Ce n’est pas un hasard si la techno est née à l’air du fun, du fashion, du consumérisme, de l’individualisme. C’est qu’elle est faite pour les personnalités actuelles.

La techno peut être de la complexité que tu veux, ce dont je suis certain, c’est qu’elle plaira plus aux gens pour qui la vie c’est d’avoir les derniers trucs qu’on voit dans les pubs (de l’IPhone à la cafetière Nespresso en passant par les fringues D&G) qu’aux gens pour qui la vie c’est chasser et pêcher pour se nourrir et aller faire une partie d’échecs au square avec les copains.

Je précise que je suis jeune et que j’ai été façonné par mon environnement comme n’importe quel autre jeune de mon âge, mais ça ne m’empêche pas de prendre du recul pour autant et d’avoir conscience des choses.

Et avec un peu de chances, si ce blog (et donc ce commentaire) est toujours visible sur Internet en 2050, je viendrai dire aux gens « vous voyez, je vous avez bien dit que la techno, vous finiriez par trouver ça sans intérêt ».

Bien sûr cher Youf, le titre est trompeur, je voulais simplement m’attaquer non pas à un style de musique, mais à une nuisance sonore des plus infâmes car les basses fréquences mêlées aux aigus à répétition entrainent chez moi des envies de meurtre. Je peux comparer cette musique avec une autre puisque j’ai également subi un concert de hard, un fest noz, une sorte de bal Papa, un groupe antillais ; et bien c’est sans comparaison. Qui plus est, je n’ai jamais entendu parler de rassemblement disco regroupant des milliers de cloportes. Bien entendu dans 20 ans, les raves et la techno auront disparu au profit d’un retour en grâce de la java, en attendant on morfle…

[...] amateur de basses sur un « club de jeunes » hypnotisés par les rythmes de la techno hardcore. Il l’ont baptisé ‘le club », ce minable chalet en planches [...]

Rédigez un commentaire