Articles commentés

J’ai l’oreille absolue

ah ! j’aurais dû travailler dans un sous-marin comme me l’avait conseillé un médecin-guérisseur peu au fait de l’hyperacousie. Je me souviens de ce type, petit brun râblé à l’aura franchement contestable. S’il rayonnait d’une quelconque façon, c’était...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Le bouche à oreille : recrutement/mauvaise audition

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 05-11-2009

Mots-clefs :, , ,

0

Comme prévu voici une définition parmi d’autres du « recrutement ». La distinction est faite avec l’hyperacousie dont le seuil de tolérance au bruit est plus bas.

C’est une forme courante de sensibilité au bruit qui peut se présenter à la suite d’une perte auditive neurosensorielle, d’une intervention chirurgicale de l’oreille ou d’une maladie de l’oreille qui, quelquefois, se résorbe naturellement.

Chez une personne souffrant de recrutement, l’intensité des fréquences pour lesquelles on enregistre une perte auditive, croît assez rapidement vers des niveaux inconfortables.

Le recrutement qui coexiste avec une perte auditive peut être inconfortable et même exaspérant. On lui applique de façon erronée le nom d’hyperacousie, un dérèglement beaucoup plus gênant. source SOS audition

lg share fr Le bouche à oreille : recrutement/mauvaise audition

Articles liés

Rédigez un commentaire