Articles commentés

UN "NOISE" VERSION ACOUPHENES

Décidément, c’est la mode des traumatisés sonores…L’intrigue de ce film de cinéma australien sert de prétexte à parler des acouphènes et de l’hyperacousie. Je le verrai bientôt grâce à mon pote Nicko. Deux crimes atroces ont laissé une ville de banlieue chancelante....

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

La Lithothérapie

Posted by Nono | Posted in santé | Posted on 17-02-2010

Mots-clefs :,

2

2010 02 17 160641 La LithothérapieQue celui qui ne connaît pas la lithothérapie me jette la première pierre. Parmi les très nombreuses superstitions que recèle le net, j’avais oublié le pouvoir magique des pierres médicinales. Après tout ça n’est plus idiot qu’autre chose (et sans risques) mais j’ai vraiment la flemme de m’y mettre. Que nous préconise J.M. Garnier, expert en pierre médicinales, pour soigner les acouphènes ?

« Il faudra apposer une aigue-marine sur chaque oreille et une apophyllite sur le troisième œil (C6) pendant trente minutes. Il est préférable d’avoir une tourmaline noire à la base pendant ce travail. »

Bon, je perds toute motivation… Rester 30 min avec une une aigue-marine sur chaque oreille, c’est au-dessus de mes forces.

Sur ce forum de doux illuminés lunaires, d’aucuns proposent des solutions pour le foie :
http://pouvoirdespierres.forumpro.fr/vos-questions-f5/encore-un-question-pardon-porblemes-d-acouphenes-t3599.htm

John Illsley, le bassiste de Dire Straits raconte

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 12-02-2010

Mots-clefs :, , , ,

1

John Illsley souffre d’acouphènes après un traumatisme sonore qu’il a subi en sortant d’un concert à la RDS Arena de Dublin. Le solo de Mark Knopfler sur Money for Nothing résonna ce soir là étrangement aux oreilles de John Illsley qui commença à percevoir les premiers sifflements d’oreilles.
Après avoir joué pendant des années à des niveaux de décibels records , le bassiste de dire straits a senti son audition baisser considérablement. Qui plus est, il souffre d’hyperacousie basses fréquences.

En ayant plus de succès, on pouvait s’ offrir du meilleur matos et on pouvait mieux gérer nous-même le son sur la scène, mais les sifflements eux restaient. Jouer dans des stades de 50.000 personnes années après années, c’ était pour moi, mon boulot.
‘Au début, nos sound systems étaient très primitifs’ se rappelle-t-il. ‘Vous aviez les speakers face au public et un moniteur dirigé vers la scène pour chaque membre du groupe afin que chaque musicien puisse entendre le son mixé. Il n’ y avait pas de lois contre les décibels à cette époque, alors, nous quattre, Mark et David Knopfler et notre batteur, Pick Withers, on mettaient nos moniteurs à fond, comme tous les autres groupes que nous cottoyions à l’ époque. Le mien je mettais le volume au max parce que je ne voulais pas être noyé par la batterie.

la suite : http://www.audilo.com/blog/2010/02/celebrite-acouphenes-john-illsley-de-dire-straits/

On peut légitimement se demander si les choses ont vraiment évolué dans le bon sens, étant donné le nombre accru de jeunes traumatisés sonores…

Emission sur les acouphènes

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 11-02-2010

Mots-clefs :, ,

0

J’ai pensé, chers lecteurs, que vous seriez intéresses par cette émission belge sur les acouphènes. »Sans chichis » est une émission diffusée l’après-midi et destinée à remonter le moral des chômeurs et des dépressifs en fin de droits.
Le décor ikea violet, la présentatrice insupportable, le gommeux branché, l’ambiance rigolarde forcée, n’en jetez plus ! J’avoue ne pas avoir eu le courage de suivre le documentaire qui suit, ni l’interview du spécialiste au brushing impeccable (sûrement passionnante…).

« Anne a 50 ans, vit à Bruxelles et depuis 4 ans souffre d’acouphènes. Elle nous parle de son quotidien avec ce bruit de bouilloire dans la tête. L’association Belgique Acouphènes l’aide depuis un an à vivre avec… »
voici le lien : Sans chichis sur les acouphènes

Capteurs de nuisances sonores à Méribel

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 06-02-2010

2

A Méribel, on ne plaisante pas avec les nuisances sonores. La ville s’est équipée de capteurs très performants qui informent la police municipale en temps réel lorsque le bruit devient excessif. Un système mis en place pour lutter contre les débordements festifs des vacanciers. 60 décibels sont tolérés à l’extérieur des établissements de nuit. Les propriétaires reçoivent directement un sms sur leur portable pour régler le problème dans le quart d’heure. Si tel n’est pas le cas, la police se charge de leur faire entendre raison.
C’est Didier Dufournet, dirigeant d’une jeune start-up au Bourget, qui a inventé cette «installation de surveillance environnementale qui aide à la tranquillité publique en apportant une vision objective de la pollution sonore. Dans des stations qui doivent gérer un paradoxe: vendre du sommeil tout en animant leurs rues. En dessus de 35 décibels chez soi, on peine à dormir.»
source :

http://www.24heures.ch/actu/monde/meribel-guerre-contre-decibels-2010-02-05

Je suis occupé à faire breveter un canon à lisier anti-teufeurs entièrement automatisé.