Articles commentés

Au tribunal pour tapage nocturne

Je n’aimerais pas habiter à Plumieux , mais l’idée d’être locataire dans le quartier des rues Legendre, Clairaut et Lecompte à Paris (XVIIe) me glace le sang tant la pollution sonore submerge le quartier. En effet, une dizaine de jeunes se livraient à quelques sympathiques...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Capteurs de nuisances sonores à Méribel

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 06-02-2010

2

A Méribel, on ne plaisante pas avec les nuisances sonores. La ville s’est équipée de capteurs très performants qui informent la police municipale en temps réel lorsque le bruit devient excessif. Un système mis en place pour lutter contre les débordements festifs des vacanciers. 60 décibels sont tolérés à l’extérieur des établissements de nuit. Les propriétaires reçoivent directement un sms sur leur portable pour régler le problème dans le quart d’heure. Si tel n’est pas le cas, la police se charge de leur faire entendre raison.
C’est Didier Dufournet, dirigeant d’une jeune start-up au Bourget, qui a inventé cette «installation de surveillance environnementale qui aide à la tranquillité publique en apportant une vision objective de la pollution sonore. Dans des stations qui doivent gérer un paradoxe: vendre du sommeil tout en animant leurs rues. En dessus de 35 décibels chez soi, on peine à dormir.»
source :

http://www.24heures.ch/actu/monde/meribel-guerre-contre-decibels-2010-02-05

Je suis occupé à faire breveter un canon à lisier anti-teufeurs entièrement automatisé.

lg share fr Capteurs de nuisances sonores à Méribel

Articles liés

  • No Related Post

Comments (2)

Un dispositif à étendre de toute urgence à toute la France !

Un plan anti-bruit ne pourrait nuire, je pense à
-La diminution du son des MP3 dans les trains (ça existe peut être déjà ?).
-l’interdiction des raves party par simple opposition des riverains ( principe élémentaire de démocratie par subsidiarité).
- L’isolation phonique aux frais des discothèques et bars.
-Une taxe anti-bruit sur le principe de la taxe carbone sauf que tout le monde en profiterait, et l’argent récolté serait alloué à la recherche sur l’audition.
-La construction d’habitations répondant à des critères phoniques renforcés.
-Enfin, rien à voir mais sans manque : une maison de repos pour hyperacousiques avec prise en charge thérapeutique.

Rédigez un commentaire