Articles commentés

La forêt de Quénécan

Du vert, encore du vert ! le soleil m’envoie ses réjouissantes cordes de lin à travers les épaisses frondaisons. Je me hisse vers des songes médiévaux. C’est au milieu de la forêt de Quénécan que se trouve la première demeure des Rohan. Dans le lac, le sieur Alain II aurait trouvé...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Le risque de passer une IRM

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 06-06-2010

Mots-clefs :, , , ,

50

L’IRM ou « imagerie par résonance magnétique » offre l’avantage d’obtenir une image médicale précise dans différents plans de coupe. Cependant, cette technique qui a fait progresser énormément le diagnostic médical du fait de sa précision, n’est pas sans risques pour l’audition. C’est ainsi l’on a pu constater des baisses d’audition significatives, de l’ordre de 1.84 décibels, chez les personnes ayant subi une IRM . Le Pr Radomski rapporta ces anomalies auditives au journal britannique « Lancet ». Il est à signaler que le port de protections auditives ne change rien à ces pertes auditives consécutives à un bruit qui oscille entre 90 dB et 120 dB pendant une demi-heure. On peut dès lors se poser la question de l’utilité de passer une IRM après avoir déjà subi un traumatisme sonore… Pourtant, l’examen est un passage obligé pour de nombreux patients, y compris quand ces derniers se plaignent d’hyperacousie aux ORL qui restent sourds…

merci à Lili pour l’info, source : Sante.fr

lg share fr Le risque de passer une IRM

Articles liés

Comments (50)

Mais pourquoi donc l’hôpital Georges Pompidou ne met-il pas en garde contre les dangers de l’IRM pour ceux ayant fraichement subis un traumatisme sonore ? Pour info, l’IRM est LE document demandé, avec l’audiogramme, pour la « consultation acouphène » avec le Dr. L. ou le Dr. M.
Notons que lorsque l’un des ORL de l’hôpital Georges Pompidou ma prescrit un IRM après avoir fait mon audiogramme, il ne m’a jamais dis à cet instant que cet examen serait bruyant et qu’il fallait que je me protège ! Il m’avait dit pourtant après analyse de mon audiogramme que je devais désormais « me protéger du bruit »… mais pourquoi ce même ORL m’a t-il donc prescrit un IRM ? C’est totalement contradictoire !
Bon, au final, j’assisterai à la « consultation acouphène » prévue dans quelques mois, mais sans mon IRM ;-)

Pour moi il y a un avant et un après IRM… On n’a rien décelé évidemment puisque c’est un traumatisme sonore…
Je vois que les choses n’ont guère évolué en quelques années.

J’ai passé un IRM il y a quelques jours pour vérifier une potentielle évolution de tumeur. Comme le radiologue est un ami de mon père, il a réussi à localiser la zone à inspecter et du coup l’IRM a duré 10 minutes. Autant dire que j’ai hésité à me laisser ausculter par cette machine infernale, mais finalement j’ai décidé de le faire, étant trop curieux de savoir si la tâche observée sur un précédent IRM correspondait à une tumeur ou un épaississement du cortex d’origine héréditaire.

Conclusion : ce n’est pas une tumeur, mais je redoute fortement avoir subi un trauma, malgré mes précautions. Le son est tout bonnement insupportable (même pour une personne normale, à fortiori pour un hyperacousique). J’ai pris de l’AAl pour prévenir et le traitement d’urgence corticoïdes + vasodilatateurs mais j’ai l’impression que mes acouphènes suraigus ont augmenté.

En tout cas c’est la dernière fois que je passe ce test, rien de ne fera retourner là dedans je crois, à moins que dans le futur ils ne proposent des machines moins bruyantes.

Allo,

je souffre d’hyperacousie avec acouphènes depuis 2005 suite à un trauma sonore. Depuis quelques temps j’ai des nausées et étourdissements et on suspecte que ça vient peut-être d’un problème auditif… résultat je devrais passer un IRM, car c’est la seule option possible afin de trouver ce que j’ai… l’ORL est très conscient de mon problème d’hyper et dit que la décision me revient bien entendu… Je ne peux pas m’imaginer passer cet examen si bruyant… même avec des bouchons je ne crois pas être capable… et la dernière chose que je souhaite c’est d’aggraver mon hyper et mes acs… Par contre, j’aimerais tellement mettre le doigts sur ce qui cause ces étourdissements… je me sens dans une impasse totale!!!
Que faire ??!!
Comment se fait-il qu’en 2010 il n’existe pas d’appareil IRM moins bruyant ??? incroyable mais vrai :(

Matt (du Québec)

Allo Math,
A ma connaissance, il existe des IRM silencieux, du moins j’en ai entendu parler.
Je comprends ton dilemme, mais je ne saurais t’influencer d’une quelconque façon.
En espérant que tu trouves les moyens de te sortir de l’impasse en prenant la bonne décision.

Merci Nono!

je fais plein de recherches afin de voir ce qui est disponible actuellement… Ça semble pas mal équivalent au niveau décibels…
Si jamais tu trouve quelque chose sur un IRM plus silencieux que la moyenne, écris moi stp!!! Merci!

Matt

Je n’y manquerai pas, d’autant que le sujet m’intéresse.
Quelqu’un m’en a parlé, c’est certain, je n’ai pas pris la peine de vérifier.
Sans doute est-ce une différence infime pour nous.
Je fais des recherches dans ce sens et te tiens au courant.

Il semble que ce soit possible techniquement :

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10398943
http://www.nrc-cnrc.gc.ca/eng/projects/ibd/gradient-free-mri.html

(désolé c’est en anglais)

Mais encore faut-il que les constructeurs d’appareils à IRM jugent utile de fabriquer des appareils silencieux. Et ensuite, que les hopitaux jugent utiles de les acheter. Pour l’énorme majorité des gens, ce bruit n’est pas un problème, sauf éventuellement un problème de stress supplémentaire pour un examen pénible.

Merci Youf pour ces infos. Donc c’est pas demain la veille.

Ah c’est comique j’avais trouvé le même site aujourd’hui!! La version francophone existe aussi, car c’est gouvernemental et ils se doivent d’avoir tout dans les 2 langues officielles! C’est la recherche qui se fait au niveau du gouvernement fédéral ici au Canada.

C’est prometteur, mais pour quand… 2030 ?!! On moins il se fait de la recherche à ce niveau… Peut-être accepteraient-ils de me faire passer un IRM en tant que « cobaye »…!!!! lol c’est beau rêver!! Je vais quand même tenter d’écrire afin d’en savoir plus!
Je vous tiens au courant si j’en sais davantage.

Merci!

Quoiqu’il en soit, si tu te décides, protections maximales : bouchons et casque.
Tiens nous au parfum.

[...] Pendant trois nuits, douze hommes et femmes furent observés dans leurs rêves agités. L’IRM révèle que le thalamus, zone du cerveau qui contrôle les fonctions sensitives, envoie des [...]

Bonjourr à tous,
ça fait longtemps que je n’ai pas donné de nouvelles ici…désolé!

Demain est le jour « J »! Je fais une tentative pour passer une IRM (niveau lombaire). Je n’ai pas trop le choix d’essayer et espérer ne pas avoir de grosses conséquences sur mon hyperacousie et mes acouphènes….
Je vais porter les meilleures protections possible, mais c’est quand même limité.

L’appareil IRM est un 3 Tesla en plus…

Ayez une pensée pour moi demain si c’est possible.

Je vous tiens au courant!

Matthieu (du Québec)

Allo Math,

Si t’as un problème de lombaires, y’a pas d’hésitation à avoir.
Bien protégé, ça devrait le faire.
Bon courage pour demain.

Arnaud (de France)

Merci Arnaud, ton message est très apprécié!

Oui j’ai un gros problème lombaire avec une hernie discale qui s’aggravw au lieu de s’améliorer et on commence à me parler d’opération… Alors l’IRM est comme un passage pratiquement obligé…

Disont que ce sera pénible mais on focus positif.

À suivre…

Matt

Bon voilà c’est fait….

Ce fût un vrai calvaire par contre et je dois dire que présentement mes oreilles me font mal et je ressens une augmentation de l’hyperacousie de façon modérée…

Tout ce que je souhaite c’est que les effets de ce nouveau traumatisme s’estompent au fil des prochains jours. IL LE FAUT !!

J’vous tiens au courant,

Matthieu

24 heures plus tard…. J’ai mal aux oreilles et l’acouphene est plus fort.

Les bruits quotidiens auxquels j’étais moins sensibles sont
redevenus pénibles…

Que faire? Est-ce que ça va se replacer au niveau d’avant l’irm ??

Matt

Oui j’imagine le calvaire, j’ai vécu la même chose.
Mais tu n’avais pas le choix, vaut mieux pas jouer avec
les lombaires.
Bon courage Math, j’espère que ça ira mieux rapidement.

Oui c’est normal Math, ne t’inquiète pas outre mesure.
ça peut durer quelques jours. Le rivotril est d’un précieux secours dans ces cas là.

J’ai vu mon ORL en urgence aujourd’hui car ça ne s’arrange pas…

On essaie la cortisone pour 4 jours.

Il FAUT que ça s’arrange…

Matt

Courage.

Merci Nono!

je peux te dire que la situation n’est pas facile… car en plus je suiis déjà en arrêt de travail pour une hernie discale qui ne guérit pas. Je suis disons à mobilité très réduite…

J’ai trouvé un article scientifique qui parle du niveau de bruit engendré par les IRM 3 Teslas, et moi c’était un 3 T! Ça va entre 105 à 133 dB avec des pointes à 140 dB!!!!
Hallucinant non?

voici le lien:

On peut comprendre que les protections ne soient pas efficaces à ces niveaux sonores… surtout pour les personnes qui ont déjà un système auditif endommagé comme nous…

Oui c’est l’enfer ce truc.
Un séance de torture.
Le lien ne marche pas Math

petit passage sur ce forum par hasard.
Pour explication ce qui fat autantde bruit à l’irm ce sont les gradients qui servent à recevoir le signal, qui permet de crée l’image, c’est pour ça que les constructeurs cherchent à construire desirm silencieuse seulement voila il faut trouver une astuce pour récuperer l signal.
Sinon il existe des IRM dit bas champ soit 0,2 T sont en service. je ne peux vous donnez plus de renseigenement su ces irm bas champ c’est justement le sujet de mon exposé. Bon courage

Bonjour Gabou,

Merci pour cette intervention.
Pourrais tu nous dire si les bas champ sont plus silencieux ? En existe t’il encore en France ?
Sont-ils aussi efficaces ?
Si j’ai bien compris, il n’existe aucune technologie permettant pour le moment de récupérer le signal sans bruit ?

Je ne peux pas certifié que les IRM bas champ sont plus silencieux n’ayant trouvé aucune information précise à ce sujet, mais je sais que entre une IRM 1,5T et 3T le champs de 1,5 est moins bruyant que celui de 3T.
Il en existe en France, les hôpitaux s’interrogent même pour instllé des bas champs en parallèle des hauts.
Les bas champs sont néanmoins utilisés pour le petit osseux(genoux, pieds, cheville, poignets, ect…) les examens du cerveau foie ou autre nécessite une acquisition rapide et donc un haut champ.
Pour ce qui est del’efficacité ont peu avoir une image plus ou moins égale a conditions de bien choisir ce qui permet de faire l’image.
Pour l’instant je n’ai pas trouver d’IRM dite silencieuse mais c’est en projet surtout au Canada il faudra du temps pour que ça arrive en France.

Merci pour cette contribution intéressante Gabou.

mais e rien je me rends compte que beaucoup de gens on une fausse idée de l’imagerie médicale en génèral alors pourune fois que je peux intervenir et apporter mon aide!

Bonjour,

Sujet très intéressant, j’ai moi même eu un traumatisme sonore en passant un IRM il y a 3 ans (je suis assez sensible).
Devant en repasser un, j’ai cherché des infos et apparement les modèles les plus silencieux sont apparement les Toshiba Vantage, 63 db au lieu de 120.
http://www.european-hospital.com/media/article/2096/Vantage_for_Advantage_8_2005.pdf
Reste plus qu’à trouver les centres qui ont ce modèle…

Mon premier IRM, le radiologue m’avait dit de ne pas mettre de boules quies car il y avait un casque avec de la musique. Mais le casque n’enveloppait pas l’oreille et masquait pas le son de l’IRM. Ce fut vraiment douloureux.
Pour mon second, j’ai changé de centre et j’ai mis des boules quies. De plus le casque était de bien meilleur qualité, ne diffusait pas de musique et atténuait bien le bruit.
Finalement cela c’est très bien passé, aucune douleur.

Merci Vincent pour cette contribution, je note « Toshiba Vantage ». Reste à faire quelques recherches.

Bonjour, je viens de temps en temps sur ton site, et là je vois par hasard le lien sur les IRM…je crois qu’il est temps que je parle de mon cas, si ça peut au moins protéger quelqu’un.
J’ai fait une surdité brusque en passant une IRM. Avant ça je n’avais jamais eu de problèmes aux oreilles et j’en prenais soin comme de la prunelle de mes yeux. Ce jour là, j’avais bien sur des bouchons dans mon sac, car on m’avait dit qu’une IRM c’était bruyant. Mais devant l’air assuré du personnel qui m’a assuré que le casque était suffisant, je les ai laissés au vestiaire. J’ai eu très mal. Le casque était mal posé. Comme pour beaucoup d’autres personnes, ma vie a changé du tout au tout. ça fait déjà 8 mois d’hyperacousie et d’acouphènes sévères.

Et l’équipe médicale qui me dit le lendemain de l’examen que non ce n’est pas possible, une IRM c’est sans risques. Au lieu de me faire passer une audiométrie dare-dare quand je leur ai expliqué que j’entendais tout hyper fort et qu’en même temps je n’entendais « plus » d’un côté et que ça sifflait. Non, il faut vous déstresser, ce n’est pas possible…

Bonjour Lala, ton témoignage est sidérant.
J’en reste sans voix.

Pareil que moi. Les radiologues ne se rendent pas compte ! Ils travaillent à coté tous les jours et ne doivent plus l’entendre comme nous.

En cherchant un peu j’ai vu que les casques anti bruit diminuent d’environ 30 db. Mais un IRM c’est environ 120 db, et 120 – 30 cela donne encore 90 db. C’est juste énorme d’avoir cela à quelques centimètres pendant une longue période.
Et ça c’est lorsque la protection est optimale ; et ce que l’on voit n’est pas toujours le cas.

Bref un IRM cela devrait être bouchons d’oreille et casque obligatoire.

PS 1 : bien regarder la capacité des bouchons d’oreilles avant l’achat. Les classiques boules Quies en cire n’enlèvent que 27 db. En mousse, on monte à 35 db. Perso pour passer mon second IRM j’en ai trouvé chez mon pharmacien à 36 db.

PS 2 : les IRM 3 Tesla arrivent et peuvent faire des pointes à 140 db…

Je te souhaite beaucoup de courage Lala.

Merci Vincent, à toi aussi. Tu as eu du courage de repasser une IRM après ça…
Je n’ai jamais pu savoir quel était le niveau sonore de la machine, mais on m’a dit qu’elle était toute neuve, seulement 2 ou 3 dans toute la France. IRM 3 Tesla peut-être?
Ce serait bien d’avoir une liste des centres les plus respectueux de nos oreilles niveau bruit/protection.

Quand tu as passé ta première IRM, tu leur as dit que tu avais fait un traumatisme sonore?

Oui j’ai dû en repasser un, mais cette fois j’étais bien décider à mettre mes boules de protection. On m’aurait dit non je serais parti (sur la convocation il était indiqué que l’on ne pouvait en mettre pour entendre les radiologues !).

Non je n’ai pas rappelé le centre, j’ai été le lendemain au médecin et j’ai eu 10 jours d’anti-inflammatoire. J’ai été gêné pendant environ 1 mois.

La puissance de l’IRM doit-être indiqué sur le compte rendu de l’examen.

Moi je dois passer ce mercredi pour la 1ere fois on peut trouver quoi dans l’oreille interne si on souffre hyperacousie

Si ça veut la peine de faire un ??

Certains d’entre vous qui sont hyperacousiques à la suite d’un trauma sonore ont-ils déjà passé une IRM ? Quels sont vos impressions et si c’est une mauvais idée d’aller en sachant que l’on trouvera rien en particulier ??

Pablo,
Oui je suis passé par là , mais pour un IRM lombaire. Je suis aussi hyperac suite à trauma sonore.

L’IRM fut un vrai supplice et a considérablement aggravé mon hyper, malgré le top des protections auditives.
J’imagine que ça dépend du type dappareil. Moi c’était un 3 Teslas, donc le plus puissant… Malheureusement!!

Un pensez-y bien!!

Salut,
Pablo a posé une bonne question : est-ce si utile de passer un irm dans des cas d’hyperacousie et d’acouphènes, si cela a été déclenché par un choc acoustique simplement ? Que peut révéler un irm de si intéressant dans un tel cas ? Si j’ai bien compris un irm est intéressant en cas de tumeurs, malformations, kystes. Mais en cas « d’accident » sonore …?

Je viens de passer un IRM il a quelques jours et mon acouphène (qui avait presque disparu) est revenu très fort ainsi qu’une hyperacousie (légère).

Pourtant j’avais bien des bouchons pendant l’examen mais j’imagine que la protection n’était pas assez élevée (apparemment l’appareil est un 1.5T).

Est-ce que mon acouphène va revenir à son ancien niveau d’ici quelques jours ?

Pour les personnes dans notre cas et n’ayant pas impérativement besoin d’un IRM je vous déconseille cet examen…

Bonjour à tous,

Suite à un traumatisme auditif lors d’un concert j’ai été victime d’une hyperacousie et d’un acouphène il y a 3 ans.

Tout s’est progressivement réparé au fil du temps. Il y a quelques jours, j’ai du passer un IRM (avec bouchons de protections). Malheureusement l’examen a aggravé mon acouphène et pire mon hyperacousie…c’est l’horreur :( .

J’ai vu que des personnes ici étaient dans le même cas, notamment Mathieu. Avez-vous des conseils ?

bonjour Pablo, j ai passée une irm il y a quelque jours pour mon hyperacousie.je peut te dire que c est l horreur!!! prend de vraie boulles quies.l examen dure environ 15 a 20m.bon courage

Bonjour à tous

J’ai 2 IRM à passer : genou et oreille (hyperacousie..)

j’ai essayé de trouver sur le net où passer des IRM avec le Toshiba Vantage, mais sans succès, si quelqu’un avait une liste d’hopitaux ou cliniques qui en possèdent ?
Pas envie de subir encore un stress sonore !

Bonjour j’ai effectué une IRM à l’hôpital et c’était une expérience horrible pour moi en effet je souffrais d’acouphènes à la base et après c’est IRM les acouphènes se sont accentuées… ni le médecin ni l’infirmier ne m’ont prévenu de la dangerosité d’un IRM niveau du bruit. Je réfléchis donc à porter plainte contre l’hôpital car ils ont réussi à pourrir de nouveau ma vie… ce n’est pas eux qui vive avec ce bruit en permanence dans l’oreille… j’aurais du lire vos témoignages avant…
Noun

a la clinique charcot lyon un irm avec tres peu de bruit
3db de plus qu’une conversation normale

Bonjour, en région parisienne, l’institut hospitalier franco-britannique à Levallois-Perret possède une IRM 1,5 Tesla Toshiba Vantage Elan, 3 fois plus silencieuse que les machines classiques du marché d’après le manipulateur.
J’ai passé une IRM du cerveau dans ce centre il y a 2 semaines. Souffrant d’hyperacousie assez forte, j’ai particulièrement redouté cet examen. Je ne vous raconte pas les semaines précédant l’examen (Est-ce que je fais le bon choix ? Et si mon hyperacousie s’aggrave ? etc.)
J’y suis allée avec des boules quies et un casque (acheté dans un magasin de bricolage). Au final, même s’il y a des vibrations et des sons graves (moins atténués par les boules quies), l’examen s’est bien passé et mon hyperacousie ne s’est pas aggravée, heureusement !!
Je tenais à apporter ce témoignage car j’ai énormément attendu avant de faire cet examen (2 ans). Face aux symptômes que j’avais (au-delà de l’hyperacousie) et devant l’insistance des divers médecins que j’ai consultés (ORL, neurologue), j’ai fini par accepter de le faire. Celui-ci s’est révélé normal heureusement, et je suis soulagée de l’avoir fait car au moins j’ai éliminé certaines choses très graves. A vous de peser le pour et le contre, mais sachez que certaines machines sont plus silencieuses que d’autres et l’examen est assez rapide (15 min).

Merci pour cette contribution Étoile qui nous permet de localiser les IRM silencieuses.
Content pour toi que la séance ce soit bien passée.
Bon courage.

Bonjour, j avais Passe en 2006 un IRM cerebral en centre médica externe l à TOULON qui dépendait de la clinique Saint Michel . Il y avait eu quelques clics et claquements bruyants mais pas trop agressifs…
Il y a quelques jours je suis allée passer un IRM cerebral pour une autre raison medicale en ayant pris rdv à l hôpital Sainte ANNE des armées en pensant que les appareils militaires et l’équipe seraient meilleurs. J’ai eu à le regretter : étant allergique mon médecin avait mis sur l ordonnance sans injection de produit de contraste. Arrivée sur place je coché ka case du formulaire ALLERGIQUE. Malgré cela les opératrices en salle d IRM se ruent syr moi une fois allongée sur la plate forme de l appareil me menaçant de vouloir m injection ter ce produit dangereux que je refuse absolument ,elles disent que l étalent peut être arrêté pour m inhecter en cours d examen , alors qu elles n ont pas le droit car je n ai pas fait les analyses d urée et créatine obligatoires avant IRM INJECTION puisque ma generaliste ne l a pas prescrit …. Voulant sans doute se venger de ma résistance puisque je n ai donné aucun consentement ,elles ont mis l IRM au maximum ,il s’agit d’un TESLA 3 vu la puissance du bruit terrible et ne m ont donné que 2 vieux bouchons de mousse déjà écrasés et ne servant à rien (car j utilisé des qui es pour dormir et j ai vu la différence cette putain de mousse laisse passer toutes les paroles et ne sert à rien ) j ai eu quand même droit à 2 plaques de mousse de 1’5 cm de chaque côté de la tête pour la c aller. …donc ça a un peu protéger mes oreilles mais à peine. Quelle ne fut pas mon horreur quand elles m ont envoyé des coups de techno à fond la caisse pendant 40 minutes au moins. J ai 50 ans , a la fin même mes yeux n en pouvaient plus de rester ouverts donc je les fermais l’ais la perception des sons augmente…. j ai eu du mal à le relever à la fin de ce cauchemar. Quand je me rechaussais dabs la cabine j ai entendu la petite ça chérie dire à un type qu elle ne m avait pas fait de cadeaux car je ne voulais pas d injection : il a ricanété en disant sac cadeaux- sacados. Leur niveau humain et intellectuel est très bas . N’y allez surtout jamais. Ensuite maux de têtes fatigue grattage des cheveux car pas de charlotte et peut être poux ? Doliprane et bain avec shampoing améliorent mais toujours légère sensation d hypersensibilité aux bruits.
Attention IRM SAINTE ANNE TOULON n’y allez pas. Vous seriez en danger. La clinique Saint Michel s est modernisée donc l ancien appareil plus doux à peut être été remplacé ! Je dois retourner chercher les résultats et vais essayer de me plaindre auprès du service qualité mais comme c est militaire ça ne doit pas exister. En tout cas à la cloué SAINT MICHEL il y a un formulaire de satisfaction à remplir aptes une extraction de dent par exemple avec le seuil de douleur enduré : eux ils injectent de la morphine pour des extractions de dents de retour à la chambre avec la poire le patient se l injecte seul par le tuyau intraveineuse. Pour mon fils aîné extraction de dent chez les militaires sur conseil de l orthodentiste de la mutuelle mais rien au réveil contre la douleur. Deux poids deux mesures selon les instituts de soins :maintenant j irais toujours en clinique . Pour le neurologue d ailleurs qui doit étudier le résultat de cette IRM je vais essayer le neurologue de SAINT MICHEL si je peux avoir un rdv car la FRANCE est devenu désert médical en spécialistes et des neurologues refusent de donner des rdv….
Pour un IRM allez à la sortie des IRM et demandez aux gens leur avis si vous avez des doutes ne savez pas quel endroit et machine choisir : ils vous diront ce qu ils en pensent sachant qu un IRM Cerebral ou des oreilles est pile au niveau de notre ouïe ! !!!!!

Rédigez un commentaire