Articles commentés

Le groupe New forest au zénith

Habitués à faire siffler les oreilles des fans hystériques, le groupe de rock autonome New Forest part à la conquête de l’Europe pour une tournée qui devrait rencontrer un vif succès. Le Manager Freddy Mercure ne doute pas que ses poulains seront à la hauteur d’un tel évènement....

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Exposition aux décibels, durée maximale avant traumatisme auditif

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 11-10-2010

Mots-clefs :, , , ,

0

Un lecteur me fait penser que je n’ai pas encore publié la durée d’exposition maximale au bruit avant de risquer un traumatisme auditif .
La moyenne légale admise est de 105 dB (décibels) pour les concerts. Je me rends compte qu’il est absolument impossible, pour une personne à l’audition normale, de respecter cette durée d’exposition, à moins de devenir totalement paranoïaque. Voici une échelle du bruit , suivie des limites d’exposition au bruit.

180 dB Décollage d’une fusée
150 dB Armes à feu
140 dB Moteur d’avion au décollage
130 dB Marteau piqueur
120 dB Sirène d’ambulance, concert de rock
110 dB moto à l’accélération
100 dB Tronçonneuse, passage de train
90 dB Tondeuse à gazon, machine outils
80 dB Circulation automobile, baladeur
75 dB Robots ménagers
70 dB Restaurant bondé
65 dB Conversation animée

Temps d’exposition au bruit

85 dB 8 heures
88 dB 4 heures
91 dB 2 heures
94 dB 1 heure
97 dB 30 minutes
100 dB 15 minutes
103 dB 7 minutes et 30 secondes
106 dB 3 minutes et 45 secondes
109 dB 1 minutes et 52 secondes
112 dB 56 secondes
115 dB 28 secondes
118 dB 14 secondes
121 dB 7 secondes

Une durée d’exposition très courte suffit souvent à entrainer un traumatisme auditif.
Quelques secondes, sans protection et les acouphènes s’installent pour une vie…
Le son peut être dangereux à partir de 85 décibels, d’où la nécessité de se munir de protections auditives pour les travaux bruyants.
En ce qui concerne les concerts, il est mieux de se protéger certes, mais il n’est malheureusement par rare de subir un traumatisme auditif par conduction osseuse. Qui plus est, les organisateurs de concerts font porter les responsabilité des traumatismes sonores aux spectateurs qui ne se seraient pas protégés, alors qu’il serait bien plus facile de baisser le son.
On voit donc l’absurdité de la situation, qui fait qu’un spectateur est obligé de se protéger dans un concert (quel plaisir !…) alors que le simple respect de la réglementation permettrait d’assister à un concert en toute sérénité.
L’épée de Damoclès, qui plane au dessus des têtes, est forgée par les marchands de loisirs sonores. Rien ni personne ne leur interdit de baisser le volume des amplis. Il s’agit juste de gros sous et de mise aux normes des petites salles de concerts de rock indépendant qui n’ont pas les moyens de s’adapter à une réglementation plus stricte. Aussi font-ils tout pour culpabiliser le spectateur, quitte à employer une rhétorique de prévention douillette assez opposée à l’image du rock…

lg share fr Exposition aux décibels, durée maximale avant traumatisme auditif

Articles liés

Rédigez un commentaire