Articles commentés

Les rodéos moto des cités

A la lecture de cet article d’Inès El laboudy sur Bondy Blog, je me dis que l’enfer sonore est toujours ailleurs, que ces rodéos moto m’auraient rendu fou depuis belle lurette si j’avais dû habiter dans une cité.Après avoir « vécu » durant 9 heures...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Le silence est le luxe suprême

Posted by Nono | Posted in santé | Posted on 04-10-2010

Mots-clefs :,

2

Le silence est le luxe suprême. Il se paye, se négocie, c’est une valeur cachée mais sûre.
La pauvreté braille dans la promiscuité bruyante, le luxe baille dans un salon feutré.
Au travail ou chez soi, le bruit est l’étalon de la misère, plus il galope, plus elle s’approche…
Les bienheureux qui disent aimer le bruit, en sont le plus à l’abri. « Le bruit c’est la vie » répètent-ils d’un air profondément convaincu, et, par opposition, « le silence c’est la mort ».
Cette antithèse constitue l’axiome autour duquel pivote leur pensée qui n’est qu’une juxtaposition de phrases toutes faites. Leur crane est farci de truismes qu’ils ne se lassent pas d’égrainer chaque jour comme un chapelet usé.
Il ne leur est jamais venu à l’esprit qu’il fallait, avant de tirer ces conclusions hautement philosophiques, définir la nature du bruit auquel ils faisaient référence…
Quel bruit ?
Le bruit motorisé ? peut-on, sans être suspecté de mauvaise foi, prétendre que le bruit d’une tronçonneuse c’est la vie ?
Le bruit électronique ? Qui a déjà vu les conséquences d’une rave en termes de dégradation physique accélérée, ne saurait parler de « vie » face aux zombis technophiles dont une oreille est déjà dans la tombe…

Et si le bruit c’était la vie ? alors ça serait le bruit de la mer écumeuse, le ressac apaisant, loin, très loin des jets ski, petits cercueils flottants pour blaireaux nautiques …

lg share fr Le silence est le luxe suprême

Articles liés

Comments (2)

j’approuve

j’aime bien ton style sans concession

@plus
Zephir

Merci zéphir !

Rédigez un commentaire