Articles commentés

Poème

Tinnitustances à l’ami intime SONNEZ, oreilles, SONNEZ, C’est toujours fête, SIFFLEZ, oreilles, SIFFLEZ, Musique dans ma tête. GRONDEZ, orgues, GRONDEZ, Cymbales et trompettes, BATTEZ, tambours, BATTEZ, Concours de baguettes. VIBREZ, cordes, VIBREZ, Octuors et quintettes, CHANTEZ, flûtes, CHANTEZ, Duos...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Vastarel interdit, ses génériques aussi

Posted by Nono | Posted in santé | Posted on 11-04-2011

Mots-clefs :, , , ,

3

l’Afssaps a décidé d’interdire le Vastarel et ses génériques sur recommandation d’une commission d’autorisation de mise sur le marché.
Publiée par l’Afssaps le 31 janvier, la liste des médicaments sous surveillance comportait bien le Vastarel.
Le médicament contient de la trimétazidine, principe actif utilisé en cardiologie, ophtalmologie, ORL (pour lutter contre les acouphènes) et autorisé depuis 1978.
Les experts ont estimé que les risques étaient plus élevés que les bénéfices.

Les effets indésirables ne sont en effet pas négligeables puisqu’il s’agit de troubles neurologiques, de syndromes parkinsoniens et de chutes.
De quoi inquiéter ceux qui comme moi en ont pris quotidiennement après chaque risque de traumatisme sonore…

lg share fr Vastarel interdit, ses génériques aussi

Articles liés

Comments (3)

Apparament, les vasodilatateurs ferait augmenter temporairement les hyper en plus.

Caca ce médoc !

1er traumatisme sonore (il y a 5 ans, effondrement d’une structure métallique sur le pavé parisien) : pas de prise vasodilatateurs –> hyperacousie de l’oreille droite.

2d traumatisme sonore (il y a 3 semaines, un connard me klaxonne 3 coups brefs avec son avertisseur tuné de merde) : prise de vastarel –> hyperacousie de l’oreille gauche, tout comme à droite (youpi !).

D’après ma propre expérience, ça ne change que dalle, à la limite me suis-je senti plus mal avec le vastarel. Bon débarras.

Quelqu’un connaît un bon blog sur les différentes techniques de suicide ? (j’ai déjà essayé de m’étouffer en avalant mes GBB, mais ça n’a pas marché…)

Je suis stupéfaite quand je lis ce que peuvent provoquer des médicaments. Je prenais du Vastarel depuis 2002 après un A.V.C, ila été remplacé par du Vitalogink ,qui lui est remplacé par du Tanakan. Les médecins ne vous préviennent pas du fait de ces changements d’étiquettes, de leur efficacité ou non, ou de leur dangerosité. De plus ce médicament coûte 21,70 euros et n’est pas remboursé par la Sécurité Sociale . A qui faire confiance quand votre médecin traitant ne vous tient pas au courant des faits et méfaits de certains médocs ? Vaut-il la peine de continuer à ingurgiter n’importe quoi pour remplacer ce qui déjà nuisait à votre santé ? Le Vastarel a été remplacé par la Vitalongik qui lui est remplacé par le Tanakan. A la lecture de la posologie il n’existe pas de ressemblance avec ces médicaments entre eux. Au secours que dois-je faire ? Arrêter complètement d’avaler ce choses ou trouver vraiment un médicament valable de substitution ?

Rédigez un commentaire