Articles commentés

Le Rock Président

A quoi peut bien servir ce joli menhir, fruit d’une civilisation dont le raffinement est sans égal ?C’est le Rock Président ou le roi de l’acoustique, ça ne se mange pas, mais l’astuce consiste à loger un petit haut-parleur à l’intérieur. Idéal dans le jardin, le...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Sensorion

Posted by Nono | Posted in santé | Posted on 05-07-2016

Mots-clefs :, , , , , ,

5

Sensorion, a priori ça sonne comme une marque de préservatif, et pourtant c’est bien cette société qui va commercialiser dans quatre ans un médicament censé guérir toutes les pathologies liées à l’oreille interne. Sensorion est issue d’une scission avec l’Inserm de Montpellier.
J’ai donc contacté ladite société par mail afin d’obtenir quelques précieux renseignements sur le futur médicament,
hélas, le directeur médical est tenu au secret professionnel car Sensorion est cotée en bourse.
Voici sa réponse :
« Cher Monsieur,
Notre département de Recherche et Développement a pour mission et objectifs de rechercher des solutions thérapeutiques pour toutes les pathologies de l’oreille interne. L’hyperacousie en fait partie.
Je ne peux malheureusement pas dévoiler plus que ce qui est indiqué sur notre site internet et dans nos communiqués de presse. Nous sommes, comme vous le savez, une société cotée en bourse et l’information diffusée à des particuliers est très strictement réglementée. Je suis désolé de ne pas pouvoir vous donner aujourd’hui plus d’information.
En attendant, je souhaite que vous trouviez un soulagement à votre handicap. »

Il est regrettable qu’ils n’aient pas ajouté l’hyperacousie dans la liste des pathologies.
Enfin, voilà qui est gage d’espoir.

Le sifflet des policiers bastiais

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 11-08-2014

Mots-clefs :,

0

Une quinzaine de policiers ont été blessé lors des affrontements qui ont eu lieu aux abords du stade Furiani, samedi dernier avant la rencontre Bastia-OM. Certains supporters bastiais lancèrent des bombes agricoles provoquant huit traumatismes sonores chez les policiers qui furent traités en urgence à l’hôpital de Bastia. Ces derniers se plaignaient en effet d’acouphènes…
On peut se demander pourquoi après un concert ou une soirée en boîte de nuit, il faut presque supplier l’ORL d’être hospitalisé en urgence pour recevoir corticoïdes et vasodilatateurs, alors que les forces de l’ordre et les militaires, mieux sensibilisés à ce genre d’accident, sont immédiatement pris en charge pour recevoir le traitement d’urgence…

Confusion entre Hyperacousie et acouphènes

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 19-07-2014

Mots-clefs :,

3

Depuis peu l’hyperacousie est volontairement ou involontairement oubliée, voire même remplacée par les « acouphènes » dans les articles de presse, les discours, les reportages.
Cette confusion avait rarement eu lieu auparavant. Souvent il était précisé qu’il y avait un lien indirect entre les deux, et que les personnes souffrant d’hyperacousie devaient endurer également le bruit des acouphènes. Aujourd’hui, insensiblement, on laisse entendre que les personnes atteintes d’acouphènes ont reçu de surcroît la punition hyperacousique.
Et d’articles en articles, de reportages en reportages, de discours en discours, de commentaires en commentaires, l’hyperacousie est aujourd’hui reléguée au rang de « super acouphène », et plus grand monde ne sait au juste faire la différence.
Notre pathologie hyper invalidante n’est pas reconnue, ne l’a jamais été, et le sera jamais si cette confusion perdure et si personne ne prend la peine de bien identifier à chaque fois les deux termes en les définissant séparément.
Il est de la responsabilité des associations « ayant pignon sur rue » de ne plus entretenir cette confusion comme c’est le cas actuellement. Il est nécessaire de souligner que l’hyperacousie dans ses manifestations physiques, psychologiques et sociales, est bien plus handicapante que ne le sont les acouphènes. Elle empêche quand les acouphènes gâchent, elle arrête quand les acouphènes freinent, elle épuise quand les acouphènes fatiguent.

Témoignage d’espoir

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 08-03-2013

Mots-clefs :, , , , , ,

18

Bonjour, je m’étais promis de venir témoigner dès que j’irais mieux, je me suis donc permis d’écrire ce pavé, en espérant qu’il puisse redonner espoir à certains…
Merci d’avance s’il est publié icon smile Témoignage despoir

J’ai 26 ans et je suis enseignant à l’île de la Réunion. Je suis aussi dingue de musique et je joue de la basse dans un groupe de rock depuis 1 an environ.
Voilà comment cela s’est passé pour moi. Fin avril 2012, j’ai attrapé une otite qui a été mal soignée et que j’ai gardée pendant deux mois, avec l’oreille gauche complètement bouchée. J’ai quand même continué à faire de la musique, sans protection puisque je n’avais pas le droit de mettre quoi que se soit dans mes oreilles. De même, j’ai écouté de la musique au casque à volume important, pour compenser cette «perte» d’audition.
En rentrant d’une répète, mon oreille était «cotonneuse» et est restée comme cela pendant un moment. Puis les acouphènes se sont installées, et progressivement l’hyperacousie. Je ne supportais plus certains bruits (clés, verres qui tintent et autres sons aigus). De plus, les acouphènes m’insupportaient, particulièrement le soir pour m’endormir. Je suis retourné voir plusieurs fois l’ORL qui me suivait qui était persuadé et fermement convaincu qu’il s’agissait là de l’inflammation de mon otite qui continuait de sensibiliser mes tympans, et que les acouphènes allaient s’en aller d’eux-même comme ils étaient venus. Il m’a quand même prescrit le traitement classique : cortisone et Vastarel. Aucun d’eux n’a été d’aucune efficacité, et mon état ne s’est pas amélioré, au contraire.
Après 2 ou 3 semaines à ne pas dormir plus de 2h par nuit, j’ai commencé à sombrer dans la dépression. Je me suis mis en arrêt maladie pendant près d’un mois, qui a été le pire que j’ai passé de ma vie. Je ne mangeais plus correctement, je devenais très faible, les anxiolytiques me rendaient amorphes. Je me suis complètement renfermé sur moi-même, n’osant plus sortir de chez moi car je ne supportais même plus le volume des conversation, j’avais l’impression que cela résonnait, et que mon tympan se contractait violemment. C’est devenu rapidement invivable, et les témoignages lus sur internet n’ont pas arrangé les choses. Très peu d’entre eux montraient une issue possible à ce mal. Je ne voulais plus retourner voir d’orl, je ne leur faisait plus confiance. Mon médecin traitant était aussi dépassé qu’eux, et semblait persuadé que ma détresse était purement d’ordre psychologique. J’ai eu des pensées sombres au possible, dont
je vous passe ici les détails. Ma vie semblait ruinée, je me voyais devoir arrêter mon métier d’enseignant et devenir tributaire des autres pour vivre, à mon âge ! Je ne pouvais plus envisager faire de la musique, alors que c’était une des choses qui me caractérisaient et qui me faisaient vibrer.
Au bout de quelques temps, j’ai décidé de me ressaisir. J’ai commencé avec la famille et les amis dans les endroits les moins bruyants possibles (pique-nique ou rando en forêt, plage, etc…) et toujours muni de bouchons de protection faits sur-mesure (-25db). En parallèle, j’ai essayé toutes les médecines «alternatives» possibles et imaginables (relaxation, yoga, acupuncture, ostéopathie, …) qui ne m’ont sûrement pas guéri mais m’ont permis de me détendre, de me sentir moins oppressé. J’ai finalement atteint mon objectif premier: reprendre le travail. Et ça a vraiment été le facteur accélérant de l’amélioration de mon état. J’ai recommencé à me socialiser, à discuter avec les collègues, bref, à penser à autre chose ! Bien sûr au début, j’étais fatigué, mais le fait de m’occuper l’esprit m’a permis de commencer à mieux dormir le soir, jusqu’à ce que finalement j’arrive à me passer des anxiolytiques. A ce moment
les acouphènes me dérangeaient déjà beaucoup moins.

Puis petit à petit j’ai décidé de reprendre la musique. Nous avions un petit local de répétition avec notre groupe, équipé d’une batterie électronique, cela constituait un compromis idéal pour reprendre «en douceur». Je me suis bien sûr protégé avec les bouchons à -25db. J’ai retrouvé le plaisir de la musique et celui-ci a commencé à «prendre le dessus» sur la douleur. Petit à petit je me suis remis à répéter en condition «normale» (batterie acoustique + amplis). Depuis, nous avons fait deux concerts avec mon groupe et mon audition se porte beaucoup mieux. Je n’utilise plus mes bouchons que pour les répètes et les concerts, je suis capable de conduire sans (et même d’écouter de la musique dans ma voiture !), d’aller dans des endroits relativement bruyants, bref je revis.

Tout çà pour vous dire de ne pas perdre espoir, ce n’est pas parce que la médecine n’y comprends pas grand chose que vous êtes condamnés. Et bien entendu ce n’est pas QUE psychologique, la douleur ressentit est bien réelle. Cependant la dépression est peut être encore bien pire qu’elle et c’est ce qu’il faut à mon avis traiter en priorité.

BON COURAGE A TOUS

Sébastien.

Nouvel iPad3 : prévention auditive

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 18-03-2012

Mots-clefs :, ,

0

Je ne vous ferai pas un comparatif détaillé des nouvelles fonctions et applications de l’iPad3. Seulement j’ai été agréablement surpris pas la prévention auditive qui occupe une place importante au chapitre des consignes de sécurité.

« Prévention de la diminution de l’acuité auditive

Il existe des risques de perte d’audition irréversibles si le récepteur, les écouteurs ou le combiné sont réglés à pleine puissance. Utilisez uniquement un récepteur, des écouteurs, ou un combiné compatibles avec votre appareil. Allumez votre appareil et vérifiez le volume avant de porter tout dispositif à vos oreilles. Avec le temps, vous pouvez vous habituer à un volume plus élevé qui vous semble normal mais est susceptible d’endommager votre ouïe. Si vous entendez des bourdonnements, des sifflements (acouphènes) ou un son étouffé, arrêtez l’écoute et faites vous ausculter par un spécialiste de l’audition. Plus le volume est élevé, plus votre audition risque d’être endommagée rapidement. Les spécialistes de l’audition donnent les recommandations suivantes :

*Limitez la durée d’utilisation à volume élevé des écouteurs, du récepteur ou du combiné.
*Évitez d’augmenter le volume dans une environnement bruyant.
* Baissez le volume si vous n’entendez pas les gens parler auprès de vous.

Pour plus de renseignements sur la manière de régler un volume maximum sur l’iPad, consultez le guide de l’iPad. »

Esprits criminels : hyperacousie en série

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 11-12-2011

Mots-clefs :,

1

Dans cet épisode d’Esprits criminels, le héros Hotch est victime d’une crise d’hyperacousie et d’acouphènes. Illustration en images et en son…
L’épisode s’intitule « les anges de la mort ».

Acouphènes et nouvelles discothèques silencieuses

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 10-07-2011

Mots-clefs :, ,

5

« Je pense que cela pourrait intéresser les membres car ça me parait effarant.
En effet je viens de voir dimanche à 19h20 à la TV sur France 3 un reportage sur les discothèques silencieuses, concept importé récemment de Grande Bretagne.
Le premier concert s’est déroulé dans l’Isère où étaient rassemblées autour du DJ 8000 personnes . Les participants sont tous dotés de casques, en l’occurrence pour le concert, 8000 casques audio ont été distribués et ainsi chacun et chacune a pu danser librement, en silence, en accord avec leur musique choisie . En effet trois DJ émettent simultanément vers les 8000 casques leur propre musique »

lu sur info acouphènes : http://www.info-acouphenes.com/profiles/blogs/acouphenes-et-nouvelles

Si les raveurs pouvaient faire la même chose…

Enquete BSSM : surdite malendentance

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 06-07-2011

Mots-clefs :, , ,

0

Je relaie cette enquête à laquelle je n’ai pas encore participé.

« Le baromètre est une étude traitant de sujets de santé comme la qualité de vie, la santé au travail, la nutrition, la consommation de tabac, etc.

Jusqu’ici, cette enquête était réalisée par téléphone.

Pour la 1ère fois, L’INPES a adapté la méthode pour interroger les personnes sourdes, malentendantes ou ayant des problèmes d’audition (acouphènes, hyperacousie,…) sur leurs perceptions et leurs comportements liés à la santé.

Vous êtes sourd, malentendant ou vous avez des problèmes d’audition ? Vous seuls pouvez nous aider à recueillir des données sur la santé.

L’objectif est de mener des actions concrètes afin d’améliorer la santé. Les résultats de cette étude ne seront utilisés qu’à des fins scientifiques. »
http://www.bssm.inpes.fr/

Pistes audios pour l’hyperacousie

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 04-07-2011

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

12

« Salut,
Un message pour te féliciter pour ton blog pour deux raisons:
-> Il me permet de trouver des informations et des échanges constructifs.
-> Il ne diffuse de vision négative et dépressive de cette pathologie mais tente de la définir au mieux.

Pour ma part je suis/j’étais Musicien Pro, prof de batterie mais également guitariste chanteur j’ai effectué plus de 250 concerts en dix ans avec toujours des bouchons ou casques anti-bruits.

Il ya trois mois j’ai subit une sorte de traumatisme malgré mes protections lors d’un weekend de bals (8h de jeux sur le weekend).

Mes soucis ne sont pas venus directement mais une semaine après.

Sensations « habituels » chez les hyperacousique: Oreilles dans le cotons, bouchés, difficulté à supporter les bruits aigus, environnants….

Après une bonne période de dépression j’ai testé différentes médecines parallèles: Hypnose, Étiopathie, Ostéopathie.

Suite à ces expériences il est clair que la médecine n’est pas une science exact.

A l’instar d’une bonne terre de jardin qui a été travaillé en amont, le corps doit être prêt à recevoir un enseignement, à évoluer (je pense notamment à l’hypnose).

Puis j’ai eu l’idée de travailler sur la piste de mes dents et je me suffit fais retirer mes dents de sagesses.
Et là miracle en 3 semaines mes douleurs incessantes de type otites ont disparues, plus de mal de crane sur les tempes.

3 mois après ce changement radical de vie, j’ai toujours mes acouphènes qui augmentent selon ma fatigue et de l’hyperacousie. Toutefois cela reste « vivable », j’ai par contre fais une croix purement et définitivement sur ce pourquoi j’avais donné 10 ans de ma vie…

Après différents tests, audiogrammes etc… J’ai l’impression d’après mes recherches perso qu’il existe deux catégories de trauma auditif.

1. Le premier est le plus souvent celui des musiciens, personnes travaillant dans des radios, studios, ayant en continue des spectres sonores complet à l’oreille.
Cette première catégorie de personne sont atteinte d’acouphène de type « bruit de fond » avec un audiogrammes plat et d’une hyperacousie assez présente.

2. La seconde catégorie de personnes sont le plus souvent issues de l’industrie.
Ils ont une perte significative au niveau de l’oreille avec un acouphène très présent sous la forme d’une fréquence définit.

Comment je suis arriver à cette comparaison?
Musicien j’ai la chance de connaître un tas de personnes dans le métier ayant une activité importante face à des niveaux sonores significatifs et j’ai pu contacter (dès mon trauma et durant ma période dépressive) des musiciens de tous bords, tous horizons, tous styles, tous instruments.

J’ai notamment rencontré une contrebassiste de jazz qui avait de gros soucis d’hyperacousie malgré la faible exposition sonore de son instrument.

Un chanteur très connu qui passe à la tv, qui lui ne supporte plus de son à plus de 80 db lui donnant des décharges dans les tympans avec inflammation de ces derniers.

Tout cela pour dire qu’une hyperacousie commune n’existe pas, mais que globalement des similitudes se dessinent.

J’ai d’ailleurs toujours des interrogations comme:
Pourquoi ai-je des difficultés à supporter des sons impulsionnels de ma batterie électronique?

Alors que le son continue de mon tracteur tondeuse ne me dérange pas, alors que ce dernier est plus fort?

Je pense donc que pour toute hyperacousie, une rééducation du cerveau est possible.
Il faut réussir à effacer les situations de stresse auditive et l’hypnose est une voie vers cela.

Désolé pour ce monologue sans fin, mais j’espère qu’il aura ouvert des voies possibles aux éventuels lecteurs.

Je ne parle pas ici de la relation Psychanalyse/Troubles Auditifs, mais je pense qu’il sont fondamentales et j’aurai de quoi en écrire des pages.

Merci.
S. »

Envoyé spécial : traumatismes sonores

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 27-05-2011

Mots-clefs :, ,

7

envoyé spécial Envoyé spécial : traumatismes sonores

Le jeudi 9 juin aura lieu l’émission Envoyé Spécial consacrée en partie aux traumatismes sonores. Nicolas témoignera des difficultés quotidiennes engendrées par l’hyperacousie. Selon lui, l’émission aura pour sujet : les risques liés aux loisirs. Tout un programme…

L’annonce de Nicko sur France Acouphènes :

« Je vous annonce qu’une partie de l’émission d’Envoyé Spécial, le jeudi 9 juin, sera consacrée aux traumatismes sonores et aux acouphènes/hyperacousie.

Et c’est moi qui participe au témoignage (encore une fois). Cette fois-ci ce sera plus long évidemment, au moins 10/15min je pense, ce qui est déjà pas mal et assez énorme pour que l’on puisse enfin nous entendre dans une émission aussi sérieuse.

Donc encore une fois : ceux qui peuvent enregistrer (avec les sous titres/le télétexte enclenché de préférence), ça serait nickel pour garder la video et pouvoir l’uploader sur le net ! Merci d’avance à ceux qui le feront, c’est important.
Voilà, notez le 9 juin au soir dans votre agenda !  »