Articles commentés

Quel était le mal de Van Gogh ?

L’auto- portrait de l’homme à l’oreille coupée exprime tous les tourments dont souffrait ce géant venu de Hollande. Si l’on s’intéresse plus prosaïquement aux symptômes qu’il évoque dans sa correspondance avec son frère Théo, on s’aperçoit que sa maladie...

lire la suite

http://twitter.com/Artnono

Quelle protection auditive utiliser contre le bruit ?

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 16-03-2010

Mots-clefs :, , , , , , , , ,

7

Quelle protection auditive nous convient le mieux ? Il y a quelques années j’avais opté pour des bouchons moulés pianissimo, et un casque antibruit actif. De même, je portais parfois un casque de bruit blanc que je réglais en fonction du bruit environnant.
Or, il se trouve que cette surprotection n’est pas bonne, non pas en raison de l’isolement au bruit, mais tout simplement parce que l’afflux sanguin va augmenter tout naturellement l’hyperacousie et les acouphènes lorsque nous allons retirer le casque antibruit et les bouchons moulés qui compriment l’oreille à l’excès. Par la suite, j’ai suivi aveuglement les conseils de « non-protection » consistant à s’exposer « à l’arrache », à respirer bien fort quand un 38 tonnes déboule à 150 km/h tout en klaxonnant exprès (car le routier sait que vous êtes hyperacousique sévère et paranoïaque). Oh la délicate musique de la tronçonneuse ! j’avais oublié cette mélodie tellement bucolique. Le docteur Peigne-cul a bien raison quand il classe les tapettes pleurnichardes qui ne veulent pas se soigner d’un côté, et de l’autre les valeureux bouddhistes zen, futurs entrepreneurs toujours calmes, sûrs d’eux-mêmes, les dents rayonnantes de réussite, le teint hâlé par le soleil de la fortune.

Mais, revenons à nos bouchons…J’opte désormais pour une solution efficace (désolé pour cette expression publicitaire mainte fois resucée, beurk !). Les bouchons en mousse Quies (je ne gagne rien à les nommer) me semblent les plus souples et les plus protecteurs contre le bruit. Il est vrai que l’on ne passe pas inaperçu en portant du fluo vert dans les portugaises, car la stratégie commerciale consiste justement à faire en sorte qu’ils soient vus en discothèque ou en concert. Eh machin ! t’as quoi dans les oreilles ?… Toujours est-il que les montagnes russes de l’hyperacousie me semblent plus facile à gravir ou à descendre depuis que j’ai rangé les bouchons moulés dans un tiroir. Du reste, Le prix aurait dû me mettre la puce à l’oreille… Gardez-vous bien de dépenser des fortunes en la matière, vous vous apercevrez assez rapidement que l’investissement sera nul….

Les cris de Larcher de Brito

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 31-05-2009

Mots-clefs :, , , ,

3

2009 05 31 203554 Les cris de Larcher de Brito
La française Aravane Rezaï a fait preuve de mérite pour supporter les cris stridents de la portugaise Larcher de Brito (« lâché de bruits » en français ). Si Monica Seles ou Maria Sharapova étaient des véritables pousse-au-crime pour tout hyperacousique amateur de tennis, la lusitanienne de 16 ans n’était pas en reste vendredi en jouant avec les nerfs des spectateurs et de son adversaire. Aravane Rezaï, les tympans à vif, s’en est plaint à l’homme de chaise qui n’a esquissé qu’un vague haussement d’épaules en guise d’impuissance arbitrale. « ça n’est pas normal de crier comme ça » lançait la française tendue comme les cordes de sa raquette. Il faut avouer que les cris résonnaient Porte d’Auteuil à un tel niveau sonore qu’il eût été intéressant de se munir d’un sonomètre pour les placer sur l’échelle du bruit. Nous n’étions sûrement pas loin d’un mirage au décollage question nuisances sonores. Je ne vous ferai pas l’injure auditive d’illustrer mon propos par quelque vidéo déplacée. Il vous suffira de fouiner dans les archives de Youtube, en vous armant de bouchons protecteurs et d’un casque anti-bruits actif

Le Jad : un DJ anti-teufeurs

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 09-05-2009

Mots-clefs :, , , ,

4

Dans une diatribe à la fois pleine de rage et de désillusion, Le Jad s’en prend aux teufeurs qu’il accable d’un mépris salutaire. Il brosse le portrait des raveurs à l’hydroxyde d’ammonium. Sur sa toile décapée demeurent des pantins désarticulés et pathétiques, sortes de caprichos à casquettes, effrayants et sinistres….
On ne pourrait taxer Le Jad d’être ignorant d’un phénomène de société auquel il a participé sans grand enthousiasme. Depuis son traumatisme sonore, l’hyperacousie a malheureusement changé de disque sur les platines…
Jad sample avec talent des phrases rythmées et fortes, proches de la musique qu’il aime.
Un extrait qui me plaît : « Quand j’avais été à proximité du parking, j’avais vu des jeunes, mineurs. Une fille, peut être 15 ou 16 ans, complètement défoncée, et pas qu’à l’alcool. d’autres jeunes du même âge qui venaient me voir sans réussir à bien articuler, les lèvres en sang marquées par leurs dents, la mâchoire de travers.On peut estimer que la sonorisation dépassait très largement les 105dB. Atteignant des sommets destructeurs, frappant le système auditif de manière irréversible. Le mien en tout cas, a mis des jours entiers à s’en remettre. »
Le Myspace de Jad

La peur

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 22-03-2009

Mots-clefs :, ,

1

Elle est bien là cette peur, comme un gros casque invisible, elle écrase les tempes de son poids, elle étouffe les pensées les plus douces de sa ouate noire.
Et si un type surgissait ? là, comme de l’écrire, muni d’une Kalachnikov = 160 dB ( les objets les plus anodins sont suivis d’un nombre bien déterminé de décibels, comme un prix collé au danger…). Je n’aurais même la frousse d’y laisser ma peau, ni même une jambe !…
Si un DJ se pointait en vacances dans le jardin pour mixer sa mayonnaise de sons huileux, aurais-je le courage d’aller lui faire ravaler son bol de rythmes nauséeux ?…

A boire et à manger

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 25-02-2009

Mots-clefs :, , , , , , , , , , , , ,

1

Éric est un cordon bleu, un bec fin qui nous fait agréablement partager ses recettes grâce à des photos et des textes soignés sur son blog « A boire et à manger« . Mais, depuis le réveillon, un hôte indésirable s’est invité au menu…
témoignage :

« Je me rappellerai longtemps du 30 décembre dernier. En fin d’après-midi, je me suis rendu compte que j’avais un léger sifflement dans l’oreille droite qui ne s’arrêtait pas. J’avais déjà eu des acouphènes sporadiquement (genre quelques minutes), mais là, ça avait l’air persistant. Le lendemain, il fallait que je me fasse une raison : il était encore là! J’ai évidemment songé à appeler mon médecin traitant. Injoignable. Deux autres amis médecins. Idem. Il ne faut pas avoir de problèmes le 31 décembre…

J’ai finalement pu voir un médecin la semaine suivante. Qui a détecté une otite dans l’oreille droite. Ce ne serait que ça? J’ai donc eu un traitement antibiotique local. Qui m’a soigné l’otite. Mais pas l’acouphène, toujours bien là. Le médecin a avoué son incompétence et m’a dirigé vers un ORL. Rendez-vous 15 jours plus tard. Il m’a tout de même prescrit un médicament – le Vastarel – qui me semble briller par son inefficacité (dans mon cas, peut-être qu’il est bien pour d’autres…).

Finalement, je vois l’ORL (le jour de la fameuse tempête où j’ai explosé mon parapluie). Qui constate que j’ai un problème de déficience auditive – ce que je savais déjà. Pour l’acouphène, il ne peut rien faire. Fin de l’histoire.

Il suffit de se ballader un peu sur la toile pour s’apercevoir qu’il y a des millions de personnes qui souffrent du même problème que moi, avec toujours ce constat d’impuissance de la médecine traditionnelle. Il existe apparemment des solutions alternatives, mais l’on sent vraiment que la détresse humaine est exploitée en en tirant autant d’argent que possible (et évidemment pas remboursé par la sécu).

Pour l’instant, c’est relativement supportable, même si le phénomène s’est étendu à l’oreille gauche (un sifflement beaucoup plus grave). J’espère ne pas en arriver comme certains à prendre des anti-dépresseurs ou autres cochonneries du genre – style Rivotril – qui ne résolvent rien mais en plus vous abrutissent totalement.

Le mieux est que je trouve toujours une occupation: dans la majeure partie des cas, j’arrrive à ne plus y penser. Le soir, pour m’endormir, je mets un CD qui émet des bruits blancs (on dirait les crachottis d’une radio GO entre deux stations). C’est très monotone et couvre complètement mes sifflements. Ca marche plutôt bien.

J’espère trouver une solution un jour. En attendant, je commence à me faire l’idée de vivre avec le reste de ma vie…

Je voudrais tout de même conseiller aux mères de famille d’enquiquiner leur fils afin qu’ils limitent l’utilisation de casques pour écouter la musique. De leur faire mettre des « bouchons d’oreille » lorsqu’ils vont en discothèque ou en concert (et qu’ils évitent de se mettre près des baffles…). Je reconnais n’avoir pris aucune de ces précautions et j’en paie le prix maintenant. Je crois avoir lu qu’un jeune sur quatre avait des problèmes auditifs. Je crains que ce ne soit que le début… « 

La méthode Tomatis

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 15-02-2009

Mots-clefs :, , , ,

3

Aujourd’hui, j’ai répondu à de sympathiques et pas trop nunuches américains sur un forum hyperacousie que je vous conseille, même si votre anglais est aussi pitoyable que le mien : hyperacusis.net .
Après de multiples chassés-croisés forumiques, on me parle de la méthode Tomatis.
Je fouille dans ma mémoire avant de soumettre « Tomatis » à la recherche googolienne.
Je n’ai pas souvenir d’avoir lu des choses toujours très sympathiques au sujet ce cher Alfred sur les deux forums francophones qui faisaient autorité ( j’utilise l’imparfait, car il n’en reste plus qu’un…).
Je demande à Gaetan sur MSN s’il connaît Tomatis. Réponse lapidaire :  » de nom, mais c’est fumeux, boîte à fric » et il ajoute mystérieusement : « je n’ai pas encore déjeuné, j’ai grignoté des gâteaux au chocolat »…
Il n’en faut pas plus pour m’intéresser à cette méthode. Je tombe sur le site officiel et, soudain, mon cerveau se met en mode « économie développement durable »… Je ne comprends rien à ce charabia psycho-auditif, à ce mauvais traitement acouphènes qui guérit tout et n’importe quoi. J’ai vaguement saisi qu’il fallait s’équiper d’un casque délivrant des vibrations.
Très peu pour moi !…
Une chose me chiffonne : pourquoi doit-on acheter et étudier un livre pour se soigner ? …
Pourquoi les ORL ou les médecins comme le docteur Tomatis vendent-ils de l’espoir alors qu’ils pourraient nous « l’offrir » durant une simple consultation ?…

Le travail tue les oreilles

Posted by Nono | Posted in prevention, santé | Posted on 20-01-2009

Mots-clefs :, , , , , , , ,

0

Trois millions de travailleurs sont exposés à des bruits toxiques pour l’audition supérieurs à 85 décibels, soit 1 actif sur 4.
C’est l’occasion pour les acteurs de la Semaine du son ( jusqu’au 25 janvier) de tirer la sonnette d’alarme sur ce qui constitue une vraie pollution sonore…
Les métiers particulièrement exposés sont nombreux comme la métallurgie, l’imprimerie ou le bois, le bâtiment, les travaux publics, la taille de pierre, l’industrie automobile ou agro-alimentaire. La fatigue auditive renforce la pénibilité de travaux physiques et souvent dangereux. Aussi, les conséquences peuvent être tragiques tant la vigilance s’en trouve émoussée. Mais le risque le plus grand demeure, à plus ou moins long terme, la surdité professionnelle.
Selon Jean-Claude Duclos , ORL à l’Institut de médecine du travail de l’Université Claude Bernard à Lyon  » les facteurs qui interviennent sont l’âge, la durée d’exposition au risque et bien entendu le type de bruit auquel on est soumis. Plus il est fort, plus il y a de risques de surdité« . Il n’est pas rare qu’elle apparaisse dès 30 ans à la suite d’un traumatisme sonore. Les entreprises devront alors protéger leurs salariés en investissant dans des casques anti-bruits actifs électroniques et des bouchons d’oreilles dotés de filtres.

source : www.destinationsante.com

Centres d’appels : SOS acouphènes

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 16-01-2009

Mots-clefs :, , , ,

0

indiacallcenter thumb 450x297 Centres dappels : SOS acouphènes
centre d’appels en Inde

Une lectrice me fait savoir par mail qu’elle vit un véritable cauchemar éveillé. Huit heures par jour, elle travaille sur une plateforme téléphonique de plus de 30 personnes. Entre les conversations permanentes et les sonneries de téléphone, on imagine facilement le stress auditif constant et ses répercussions sur l’audition.
 » C’est un enfer » est l’expression qu’elle emploie et je ne pense pas qu’elle soit exagérée…
J’ai souvenir d’une personne atteinte d’hyperacousie et continuant bon an, mal an, son travail on ne peut plus pénible. Une pollution sonore insidieuse…

Même le centre d’appel de la Caisse primaire d’assurance maladie du Tarn a connu trois cas de traumatismes acoustiques, en l’espace de quelques mois. Les salariés auraient, en effet, essuyé des rafales de « bips » meurtriers traversant leurs casques de qualité médiocre.
La CNAM s’est donc trouvée dans l’obligation d’investir dans des limitateurs sonores haut de gamme.

« La direction de la Caisse primaire d’assurance maladie du Tarn n’a pas traîné, depuis que mercredi l’une des conseillères de la plate-forme téléphonique a été victime d’un choc acoustique, le 2e survenu en quelques jours et le 3e accident depuis fin septembre (La Dépêche du Midi du 6 novembre).« 

ARTICLE DÉPÊCHE DU MIDI

L’angoisse du feu d’artifice

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 01-01-2009

Mots-clefs :, , ,

1

feu d artifice Langoisse du feu dartifice

Elle monte l’angoisse à mesure que défilent les minutes comme sorties d’une batterie anti-aérienne.
C’est à minuit que mes oreilles se transforment en citrouilles. J’ai tout prévu au cas où. L’éternelle boîte de bouchons en mousse « Qui est-ce ? »…
Les énormes rectangles jaunes de mousse anti-bruit, pour boucher l’embrasure des fenêtres. On dirait les frites géantes d’un hypothétique Intervilles belge.
Je suis paré pour affronter les canonnades révolutionnaires. Je m’imagine en royaliste chevelu, comme celui qui habitait les lieux il y a deux cents ans. J’essaye de puiser des forces dans les racines arrachées… Je m’invente une chouette histoire de chouan sans choix… Je déteste de plus en plus les fêtes païennes, religieuses ou républicaines. Bref ! le mot « fête » me terrifie. « Fête » ce que vous voulez…
Le premier coup de semonce retentit, je dépose les armes : un casque de chantier et trois boules Quies puantes.

Oreille droite ou gauche ?

Posted by Nono | Posted in prevention | Posted on 30-12-2008

Mots-clefs :, ,

2

r0i1j8jx Oreille droite ou gauche ?
Le lamentin n’a pas d’oreilles…

Lu sur :
MFDHDP

« Oreille droitière ou gauchère ?
Pour savoir si votre oreille est droitère ou gauchère, il faut écouter le mp3 sur ce site avec un casque, et dire dans quelle oreille c’est plus aigue.

Ensuite, retournez le casque. Et le plus aigu reste à l’endroit ou il était.« 

Sans commentaire…